France-Amélioration de l'accès au crédit des TPE au 3e trimestre

le
1
    PARIS, 18 octobre (Reuters) - L'accès au crédit des 
micro-entreprises ou TPE (très petites entreprises) s'est 
amélioré au troisième trimestre en France, même s'il reste moins 
aisé que pour les PME, selon les données publiées mardi par la 
Banque de France. 
    Les demandes de financement émanant des TPE, des PME et des 
entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont restées quasiment 
stables au troisième trimestre par rapport aux trois mois 
précédents, qu'il s'agisse de crédits de trésorerie ou de 
crédits d'investissement. 
    Le taux d'obtention de nouveaux crédits a progressé pour les 
TPE. Au troisième trimestre, elles sont 69% a avoir obtenu en 
totalité ou à plus de 75% les montants demandés pour les crédits 
de trésorerie (contre 64% sur la période avril-juin) et 82% a 
avoir obtenu des crédits d'investissement, soit une hausse de 
deux points. 
    Pour les PME, l'accès aux crédits reste plus élevé, malgré 
des demandes moins souvent satisfaites qu'au trimestre précédent 
pour les lignes de trésorerie - en recul de deux points à 83% - 
et pour les crédits d'équipements, en baisse d'un point à 93%.  
    En ce qui concerne les ETI, le taux de satisfaction des 
nouvelles demandes de crédit est également important au 
troisième trimestre, à 91% (+ 3 points) pour les lignes de 
trésorerie et à 95% pour les crédits d'investissement. 
    Dans un contexte de croissance du crédit dynamique sur fond 
de taux bas sous l'effet de la politique monétaire accommodante 
menée par la Banque centrale européenne (BCE), "la croissance du 
crédit à l'équipement est encourageante pour la croissance et 
pour la vitalité du secteur des TPE", a déclaré lors d'un point 
presse le directeur général des statistiques de la Banque de 
France, Jacques Fournier.   
    D'après la banque centrale française, le financement des 
entreprises par les banques continue de progresser plus 
fortement en France que dans les autres pays de l'Union 
européenne.  
    Les encours de crédit aux sociétés non financières 
s'élevaient à 897 milliards d'euros à la fin du mois d'août 
 , soit une progression de 5,3% sur un an contre un 
taux de croissance annuel de 1,9% pour la zone euro.  
     
    L'étude de la Banque de France: http://bit.ly/1rfL9eZ     
        
    Les indicateurs français en temps réel        ECONFR  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel    ECONEZ  
     Le point sur la conjoncture française        ECO/FR  
   
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.