France-Allemagne : la revue de presse en Europe

le
0
France-Allemagne : la revue de presse en Europe
France-Allemagne : la revue de presse en Europe

Après la qualification française en finale de son Euro contre l'ennemi allemand, on fait le tour de la presse européenne, avec évidemment Griezmann en tête d'affiche.

Espagne : "Le Petit Prince est désormais le Roi"


Rentrée fissa a casa dès les huitièmes de finale, l'Espagne se gargarise de cette fin d'Euro à travers le prisme de ses derniers représentants, qu'ils soient blaugrana, madridistas ou colchoneros. Une fois n'est pas coutume, ce sont les Matelassiers qui s'offrent la part du roi, ou plutôt du "nouveau Rey français", alias Antoine Griezmann. "La France sait désormais à qui offrir son trône du football, Antoine Griezmann", entame Marca, suivi dans la même veine par El Pais, pour qui "le jeu entre les lignes du Français a été un délice" et dont la prestation "peut lui valoir, a minima, une place sur le podium du Ballon d'or". Sur la côte catalane, le Mundo Deportivo met en exergue le "partidazo" du néo-Culé Umtiti : "Il a brillé dans l'axe de la défense malgré la difficile tâche à laquelle il était confronté, et n'a pas hésité à montrer toute l'étendue de son talent balle au pied". Désormais, et comme l'évoque le généraliste El Mundo, "il n'y a plus qu'à attendre le duel entre la bestia Ronaldo et le Petit Prince Griezmann".

Allemagne


"Il a manqué un peu de tout" à cette Mannschaft, estime Die Zeit. "De la chance, un Mario Gómez dans la surface, une dernière passe et puis cet espoir que ce Griezmann soit moitié moins fort que ce disaient les experts de lui jusqu'à présent." Manque de pot pour les Allemands, Grizzi n'avait vraiment pas envie d'activer ses glandes lacrymales comme au Maracanã il y a deux ans. Pourtant, l'Allemagne "a très bien joué par moments", selon le Spiegel, "mais ça n'a pas suffi face à une grosse défense française". Le doublé d'Antoine Griezmann permet à la France de fêter "son plus grand triomphe depuis le titre de champion du monde à domicile, il y a près de vingt ans", analyse la Frankfurter Allgemeine Zeitung. "Au final, c'est l'attaque la plus tranchante, les qualités de buteur de Griezmann et son efficacité qui font que la France mérite sa victoire.



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant