France-Allemagne : l'audace en panne

le
0
DÉCRYPTAGE - Au lendemain des commémorations de Ludwigsburg, l'ex-chancelier Helmut Schmidt a dénoncé « l'égoïsme » de Berlin.

De notre envoyé spécial à Ludwigsburg

Samedi à Ludwigsburg, François Hollande et Angela Merkel ont invoqué l'esprit visionnaire de Charles de Gaulle. S'inscrivant dans les pas des pères fondateurs de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne, le président et la chancelière ont lancé un vibrant appel à la jeunesse, dans les lieux mêmes où le Général avait prononcé son célèbre discours à la jeunesse allemande il y a cinquante ans. Dressant le parallèle entre les défis de l'après-guerre et la crise actuelle dans la zone euro, tous deux ont salué l'audace de De Gaulle... soulignant involontairement leurs propres atermoiements face à la crise de la dette dans la zone euro.

« Vous, jeunes Allemands, vous êtes les enfants d'un grand pays, plus grand encore que celui que visitait le général de Gaulle il y a cinquante ans puisque les murs sont tombés. Construisez donc l'Europe à votre image, une Europe exigeante, une Europe morale,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant