France-Alerte au chikungunya confirmée à Tahiti

le
0

PAPEETE, 11 octobre (Reuters) - L'Institut Louis Malardé a confirmé vendredi l'apparition du chikungunya sur l'île de Tahiti, a annoncé la présidence de Polynésie française dans un communiqué. Une enquête a été ouverte après le signalement de plusieurs personnes présentant des douleurs articulaires et de la fièvre, parfois accompagnées d'éruptions cutanées. Les analyses ont permis d'incriminer le virus du chikungunya dans une quinzaine de cas, principalement sur la commune de Teva I Uta. Des investigations complémentaires sont en cours pour déterminer l'origine et l'étendue de la transmission. Selon le communiqué de la présidence, des mesures de lutte contre les moustiques vont être mises en oeuvre, alors que la saison des pluies va commencer. Le chikungunya, comme la dengue ou le zika, est une maladie transmise par les anophèles, présents en Polynésie. (Daniel Pardon, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant