France-Accord sur des négociations dans la métallurgie

le
0
    PARIS, 27 juin (Reuters) - L'Union des industries et des 
métiers de la métallurgie (UIMM), l'une des fédérations les plus 
puissantes du Medef, et quatre syndicats (CFDT, FO, CFTC, 
CFE-CGC) ont signé lundi un accord sur la négociation d'une 
nouvelle convention collective de branche. 
    La CGT a réservé sa signature en attendant de consulter ses 
instances, précise-t-on de sources patronale et syndicale. 
    Cet accord de méthode conclut trois ans de travaux et ouvre 
un vaste chantier dans cette branche professionnelle qui 
rassemble, selon l'Observatoire de la Métallurgie, environ 
43.000 entreprises et 1,5 million de salariés.  
    L'objectif des futures négociations est de parvenir à un 
nouveau dispositif conventionnel "plus adapté aux besoins des 
entreprises" et favorisant notamment l'emploi, écrit dans un 
communiqué l'UIMM, qui revendique 42.000 entreprises. 
    L'accord signé lundi précise l'architecture de la future 
convention, articulée autour d'un socle commun et d'accords 
"autonomes", les thèmes, le calendrier et les modalités des 
négociations à venir. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Chine Labbé) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant