France-60.000 postes créés en 2016 grâce à la prime à l'embauche

le
1
    PARIS, 22 août (Reuters) - La prime à l'embauche de 2.000 
euros pour les PME, qui figurait parmi les mesures du plan pour 
l'emploi présenté mi-janvier par François Hollande, pourrait 
créer 60.000 emplois nets d'ici la fin de l'année, selon une 
étude publiée lundi par la direction générale du Trésor.   
    Ce dispositif permet aux entreprises de moins de 250 
salariés ayant embauché un jeune ou un demandeur d'emploi en 
contrat à durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD) d'au 
moins six mois, pour une rémunération allant jusqu'à 1,3 smic, 
d'être éligibles à une aide de 2.000 euros par an pendant deux 
ans.   
    Au total, cette mesure "pourrait conduire à 110.000 
embauches supplémentaires au cours de l'année 2016", estime le 
Trésor. Mais compte tenu des fins de contrat qui auront lieu en 
cours d'année, la contribution finale aux création d'emplois est 
estimée à 60.000, peut-on lire dans cette note. 
    Ce chiffre correspond à une estimation effectuée avant que 
le chef de l'Etat n'annonce fin juin dans Les Echos la 
prolongation de ce dispositif en 2017.   
    Les conclusions de cette note émanant de Bercy sont 
supérieures à celles tirées mi-juin par l'Insee, qui estimait 
que l'emploi salarié serait supérieur d'environ 40.000 postes 
fin 2016 au niveau anticipé en l'absence de cette prime.  
    "À terme, la prime étant temporaire, l'impact sur le niveau 
d'emploi s'annulerait à horizon cinq ans", soulignent également 
les auteurs de cette étude.      
 
 (Myriam Rivet, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 22 aout 2016 à 21:24

    Une bonne statistique qui coute cher aux classes moyennes qui travaillent !