France 3 : des employés attaquent pour recours abusif au CDD

le
0
Cinq journalistes et un technicien, qui présentent entre 379 et 500 contrats courts signés, ont saisi le conseil des prud'hommes de Montpellier. Ils réclament leur intégration à l'entreprise publique et le paiement de dommages-intérêts.

Cinq journalistes et un technicien travaillant régulièrement sous contrat à durée déterminée (CDD) pour France Télévisions ont attaqué leur employeur, lundi 15 avril, devant le conseil des prud'hommes de Montpellier (Hérault). Ils réclament la requalification de leur contrat de travail en contrat à durée indéterminée (CDI), leur intégration à l'entreprise publique et le paiement de dommages-intérêts. Le tout pour des montants qu'ils évaluent, pour chacun, à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Les employés, qui pour la plupart travaillent principalement à France 3 Sud, dénoncent le recours abusif au CDD par leur employeur; ils présentent entre 379 et 500 contrats signés, accumulés, pour certains, depuis vingt ans. «À...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant