France 2017-Valls plaide pour des candidatures utiles à gauche

le
0
    PARIS, 25 novembre (Reuters) - Manuel Valls plaide dans une 
interview publiée vendredi pour des candidatures utiles à 
gauche, seule solution à ses yeux pour éviter la division et 
l'échec lors de l'élection présidentielle de 2017 que la gauche 
aborde pour l'heure en ordre dispersé.  
    "La décision que nous devons prendre dans les prochains 
jours doit être utile aux Français, à la gauche, utile à notre 
famille politique", dit le Premier ministre dans les colonnes de 
Paris Normandie.  
    "Ne pas répondre à cette triple exigence, ce serait se 
précipiter encore davantage vers la division et, donc, vers 
l'échec assuré", a-t-il ajouté.  
    Manuel Valls se pose depuis plusieurs semaines en recours 
pour la gauche au cas où François Hollande renoncerait à briguer 
un second mandat.  
    Très bas dans les sondages d'opinion, le chef de l'Etat a 
prévu de dévoiler ses intentions en décembre, théoriquement 
avant le 15, date limite de dépôt des candidatures pour la 
primaire organisée par le PS fin janvier.    
    Selon son entourage, cette annonce devrait avoir lieu dans 
les tout prochains jours, début décembre.       
    Handicapé par ses divisions, le parti socialiste doit 
composer avec des sondages qui le voient éliminé du second tour 
de la présidentielle, ainsi qu'avec Jean-Luc Mélenchon et 
Emmanuel Macron, entrés dans la course à l'Elysée sans passer 
par la case primaire.  
    "Vous savez, je suis conscient de mes responsabilités", 
souligne Manuel Valls dans Paris Normandie. "Je suis à la fois 
serein et très déterminé à ne pas abandonner la gauche, à 
empêcher l'extrême droite d'être au second tour, et à ne rien 
concéder sur la République et le progrès".  
 
 (Marine Pennetier, édité par Myriam Rivet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant