France 2017-Touraine aimerait que Hollande accélère

le
1
    PARIS, 26 octobre (Reuters) - La ministre de la Santé a 
réaffirmé mercredi sur RTL que François Hollande avait la 
légitimité, en tant que président sortant, pour porter les 
couleurs de son camp lors de l'élection présidentielle de 2017, 
et souhaité qu'il accélère "le tempo". 
   "Par principe le président de la République sortant est celui 
qui est légitime pour porter les couleurs de son camp", a dit 
Marisol Touraine, alors que tous les sondages donnent le chef de 
l'Etat éliminé dès le premier tour de scrutin. 
    François Hollande entend annoncer fin 2016 sa décision de 
briguer ou non un nouveau mandat et donc de se soumettre ou non 
à la primaire organisée début 2017 par le Parti socialiste. 
    L'attente alimente les spéculations sur d'autres 
candidatures s'il jetait l'éponge. "Moi, je suis loyale et 
j'attends sa décision", a pour sa part déclaré Marisol Touraine. 
    "Je comprends que dans l'attente certains se préparent, 
s'organisent pour le cas où", a-t-elle cependant poursuivi. "Je 
comprends parfaitement qu'il faille se préparer à toutes les 
éventualités tant que le président de la République n'a pas 
annoncé sa décision." 
    "A l'évidence, le président de la République entend 
respecter le calendrier qu'il s'est fixé (...) Personnellement 
j'aurais souhaité qu'il accélère le tempo (...) Mais, enfin, 
c'est lui qui est le maître des horloges", a-t-elle ajouté. 
    Marisol Touraine a invité le camp socialiste a "éviter la 
dispersion" et l'affolement. 
    "Attendons la décision du président de la République, ne 
nous affolons pas. C'est en ne nous dispersant pas et en ne nous 
affolons pas que le moment venu nous saurons nous rassembler", a 
conclu la ministre de la Santé. 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • newwin il y a 3 mois

    Oui qu il soit rejeté le plus tôt possibles