FRANCE 2017-Les propositions de société des candidats à l'Elysée

le , mis à jour le
0
    PARIS (Reuters) - Le débat sur le mariage homosexuel, qui a 
marqué le début du quinquennat de François Hollande et 
profondément divisé le pays, reprend à la faveur de la campagne 
présidentielle de 2017.  
    La candidate du Front national, Marine Le Pen, est la seule 
à réclamer un remplacement du mariage par une "union civile". 
    Pour les Républicains, François Fillon souhaite modifier les 
dispositions sur l'adoption d'enfants par des homosexuels.  
    La question de la fin de vie est aussi en débat, certains, 
comme Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, souhaitant aller plus 
loin dans la législation sur l'euthanasie. 
    Les deux hommes sont également favorables à une légalisation 
du cannabis.       
     
    FRANÇOIS FILLON, candidat de la droite et du centre  
    * Réécriture de la loi sur le mariage homosexuel pour 
réserver l'adoption plénière aux seuls couples hétérosexuels 
    * Interdiction de la procréation médicalement assistée pour 
les femmes seules et les couples de femmes 
    * Renforcement des sanctions pénales contre le recours à la 
GPA (gestation pour autrui) et sa promotion 
    * Abrogation de la réforme du collège 
    * Ecole obligatoire à 5 ans 
    * Port de l'uniforme à l'école 
    * Rétablir le contrat de responsabilité parentale qui 
prévoit la suspension des allocations familiales en cas 
d'absentéisme scolaire 
    * Donner un statut légal et fiscal aux aidants familiaux 
    * Plan "Patrimoine pour tous" de 2 milliards d'euros sur 
cinq ans 
     
    MARINE LE PEN, candidate du Front national 
    * Pavoiser en permanence tous les bâtiments publics du 
drapeau français et en retirer le drapeau européen 
    * Inscrire dans la Constitution la défense et la promotion 
du patrimoine historique et culturel français 
    * Instaurer le port d'un uniforme à l'école 
    * Créer une union civile qui viendra remplacer les 
dispositions de la loi Taubira sur le mariage homosexuel, sans 
effet rétroactif 
    * Maintenir l'interdiction de la gestation pour autrui et 
réserver la procréation médicalement assistée comme réponse 
médicale aux problèmes de stérilité  
     
    EMMANUEL MACRON, candidat d'En Marche !   
    * "Pass culture" de 500 euros accordé aux jeunes de 18 ans  
    * Ouverture des bibliothèques municipales et universitaires 
le soir et le dimanche 
    * Opposé à la légalisation du cannabis 
    * Opposé à l'interdiction du voile à l'université ou pour 
les mères de famille lors des sorties scolaires 
     
    BENOÎT HAMON, candidat du Parti socialiste 
    * Loi "antitrust et transparence" pour éviter la 
concentration dans les médias 
    * Publicité des dons supérieurs à 2.500 euros aux partis 
politiques  
    * Création d'une "police des discriminations" pour mettre en 
évidence et sanctionner toutes les discriminations, notamment à 
l'embauche 
    * Légalisation de l'usage du cannabis, "constatant l'échec 
de la prohibition et dans un objectif de santé publique" 
    * Légalisation de l'euthanasie pour les personnes victimes 
d'une maladie incurable  
    * Doublement du budget du ministère dédié aux droits des 
femmes, notamment financé par des amendes infligées aux partis 
politiques ne respectant pas la parité  
     
    JEAN-LUC MELENCHON, candidat de la France insoumise 
    * Légalisation et encadrement de la consommation, la 
production et la vente de cannabis  
    * Droit au suicide assisté 
    * Opposé à la gestation pour autrui, favorable à l'extension 
de la procréation médicale assistée aux couples de femmes. 
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant