FRANCE 2017--La perspective d'un match à quatre se précise-Ifop

le
0
    PARIS, 14 avril (Reuters) - Les quatre premiers candidats en 
termes d'intentions de vote au premier tour restent séparés par 
de faibles écarts, selon l'édition de vendredi du sondage 
quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNEWS et Sud Radio.  
    Créditée de 23% des suffrages (soit 0,5 point de moins que 
la veille), Marine Le Pen devance toujours Emmanuel Macron, qui 
reste stable à 22,5%.      
    Mais les électorats de la candidate du Front national et de 
celui du mouvement En Marche ! "s'effritent" sur la semaine, 
relève l'institut de sondage, précisant également que la 
présidente du FN "tombe à son niveau le plus bas depuis le 
début" de cette enquête.      
    Les intentions de vote en faveur de François Fillon et 
Jean-Luc Mélenchon sont également inchangées par rapport à la 
veille, à 19% chancun.  
    Benoît Hamon cède encore 0,5 point, à 8%.   
    Au second tour, dans la seule configuration testée, Emmanuel 
Macron battrait Marine Le Pen avec 59,0% des suffrages.      
    L'enquête a été réalisée en ligne du 11 au 14 avril auprès 
d'un échantillon de 2.776 personnes inscrites sur les listes 
électorales issu d'un échantillon de 3.000 personnes 
représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 
    Les chiffres évoqués dans cette enquête reposent sur la base 
des sondés certains d'aller voter et ayant exprimé une intention 
de vote. 
    Pour un échantillon de 2.500 personnes, la marge d'erreur 
est de plus ou moins 1,6 point pour un résultat de 20%, précise 
l'Ifop.  
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant