France 2017-L'écart se réduit encore pour la primaire à droite

le
0
    PARIS, 15 novembre (Reuters) - Les écarts se sont encore 
réduits entre les trois principaux rivaux de la primaire à 
droite pour l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage 
Ifop pour Paris Match, iTELE et Sud-Radio qui donne Alain Juppé 
toujours en tête mais talonné par Nicolas Sarkozy et un François 
Fillon en pleine ascension. 
    Selon ce sondage effectué entre le 31 octobre et le 14 
novembre auprès de 647 personnes certaines de participer à cette 
primaire, le maire de Bordeaux recueille 33% des intentions de 
votes au premier tour, soit quatre points de moins qu'il y a 
deux semaines. L'ancien chef de l'Etat recueille pour sa part 
30% des intentions de vote (-1 point). 
    Son ex-Premier ministre, qui était parti à 9% des intentions 
de vote il y a un an et stagnait ces derniers mois autour de 
11-12%, fait en revanche une percée à 20%, tandis que l'ancien 
ministre Bruno Le Maire s'effondre, à 8%. 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant