France 2017-Fillon veut vaincre "immobilisme" et "démagogie"

le
1
    PARIS, 27 novembre (Reuters) - François Fillon, investi 
candidat de la droite et du centre pour l'élection 
présidentielle de 2017 à une large majorité, a déclaré dimanche 
soir tendre la main à "tous ceux qui veulent servir" la France 
pour vaincre "l'échec" de la gauche et "la faillite" du Front 
national. 
    Lors d'une déclaration à La Maison de la Chimie, à Paris, 
l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a dit avoir "une 
pensée particulière" pour l'ex-chef de l'Etat, éliminé au 
premier tour, et a adressé "un message d'amitié, d'estime, de 
respect" à Alain Juppé, perdant du second tour. 
    "Il y a dans notre pays un immense besoin de respect et de 
fierté. Il y a aussi un appel à l'autorité de l'Etat et à 
l'exemplarité de ceux qui le dirigent", a souligné François 
Fillon. 
    "Les électeurs de la droite et du centre ont trouvé dans ma 
démarche les valeurs françaises auxquelles ils sont attachés. 
Ces valeurs, je les défendrai et nous les partagerons avec tous 
ceux qui, dans leurs différences, aiment la France. Personne ne 
devra se sentir exclu d'une société que je veux plus juste et 
plus solidaire", a-t-il ajouté. 
    "Ce quinquennat qui s'achève a été pathétique. Il va falloir 
y mettre un terme, et repartir de l'avant comme jamais nous ne 
l'avons fait depuis 30 ans. Pour cela, j'aurai besoin de tout le 
monde", a dit François Fillon. 
    "J'ai le devoir de vaincre l'immobilisme et la démagogie. La 
gauche, c'est l'échec ; l'extrême droite, c'est la faillite. Je 
parle de vaincre ces partis politiques, pas de vaincre ces 
Français déçus, ces électeurs qui ne sont pas aujourd'hui des 
nôtres mais qu'il me revient aussi d'entraîner vers l'avenir." 
 
 (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a une semaine

    La victoire de la bourgeoisie conservatrice, moisie et ringarde. Un retour en arrière de 100 ans.