France-150 morts dans le crash d'un A320 dans le Sud-Est

le
0

* Pas de survivant dans le crash de l'avion de Germanwings * Un avion de 24 ans qui assurait la liaison Barcelone-Düsseldorf * L'appareil s'est écrasé dans une région très difficile d'accès * Les conditions météo rendent les secours difficiles (Actualisé avec nouveau bilan, déclaration de Hollande) par Jean-François Rosnoblet SEYNE-LES-ALPES, ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE, 24 mars (Reuters) - U n Airbus A320 de la compagnie allemande low-cost Germanwings s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, près de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), avec 150 personnes à bord, toutes mortes selon les autorités françaises. "Il y a de nombreuses victimes, 150", a déclaré François Hollande lors d'une déclaration commune avec le roi d'Espagne, en précisant que le site était difficile d'accès. "Il n'y aurait pas de victime française mais je n'en ai pas encore la certitude", a-t-il ajouté en faisant état de victimes de nationalités allemande, espagnole et turque. Un porte-parole du gouvernement espagnol a précisé que 45 personnes à bord avaient des noms espagnols. Selon Olivier Wagner, directeur de Germanwings, filiale low-cost de Lufthansa LHAG.DE , il y avait 144 passagers et six membres d'équipage sur la liste de vol mais la compagnie n'a pas encore d'explication pour le crash. Selon la direction générale de l'aviation civile (DGAC), l'avion, qui reliait Barcelone à Düsseldorf, "s'est déclaré en état de détresse à 10h47 locale, en descente du niveau de vol FL380 à 5.000 pieds, à proximité de Barcelonnette", soit une altitude proche des sommets locaux. Le site spécialisé FlightRadar24, qui suit les trajectoires de vol des avions, rapporte que l'A32O a gardé sa vitesse mais a plongé de 18.000 pieds en 10 minutes environ, ce qui représente une descente rapide mais pas une chute libre. Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, a évoqué un "énorme dispositif" de plusieurs centaines d'hommes avec des moyens locaux et nationaux sur la zone du crash, située à environ 2.000 m d'altitude. Mais il prévoit une opération longue et difficile, les premiers sauveteurs ayant été déposés par hélicoptère sur les lieux du drame et des renforts étant envoyés par la route. METEO MÉDIOCRE Les secours ont installé leur camp de base à Seyne-les-Alpes, où seront rapatriés les corps des victimes une fois qu'elles auront pu être retirées des décombres. La météo risque de rendre les opérations délicates. "Les conditions sont maussades, médiocres", a déclaré le centre météorologique de la région Sud-Est à Reuters. "Le ciel va être chargé cet après-midi, avec des averses, de la neige dès 1.800 mètres, un plafond nuageux relativement bas, ce qui ne va pas faciliter le travail des hélicoptères." Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) pour la Sécurité de l'Aviation civile se sont rendus sur les lieux de l'accident. François Hollande a appelé Angela Merkel, "très choquée" selon son porte-parole, pour lui exprimer son soutien et l'ambassadrice d'Allemagne en France accompagne Bernard Cazeneuve sur le site du crash, a annoncé l'Elysée. Le président français a également rencontré le roi Felipe VI d'Espagne, qui a interrompu la visite officielle qu'il mène actuellement en France en raison du crash. Il s'agit du premier accident d'un avion de ligne sur le sol français depuis l'accident du Concorde à Gonesse, près de Roissy, en juillet 2000. ID:nL6N0WQ2IM L'avion qui s'est écrasé mardi était âgé de 24 ans et appartient à la Lufthansa depuis sa fabrication, selon la base de données airfleets.net. Les moyen-courriers A320 sont les plus vendus au monde avec les B737 de Boeing BA.N . Sur son site internet, Airbus signale qu'un appareil de cette famille d'avions décolle ou atterrit toutes les 2,5 secondes chaque jour. L'action Airbus Group AIR.PA s'est retournée à la baisse suite à cette nouvelle pour accuser la plus forte baisse de l'indice CAC 40 avec un recul de 1,32% à 14H26, contre un gain de 1% auparavant. (Avec Service France, avec Michael Nienaber à Berlin, Tim Hepher à Paris, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant