Françaises tuées en Argentine : le scénario qui se dessine

le
0
Plus de dix jours après la découverte des corps des deux jeunes femmes, l'étau se resserre autour de sept suspects. Un vol qui a mal tourné semble être à l'origine du crime. Le point sur les faits et l'enquête.

Après un démarrage laborieux, l'enquête sur les meurtres de Cassandre Bouvier et Houria Moumni a connu un important rebondissement samedi avec l'arrestation de sept suspects. Retour sur le scénario de cette sordide affaire, pour lequel subsistent encore de nombreuses zones d'ombre :

Les faits

o Le 15 juillet, les deux amies, passionnées par l'Amérique du sud, débutent dans l'après-midi une randonnée dans la réserve naturelle de La Quebrada de San Lorenzo, située au nord de l'Argentine, à douze kilomètres à l'ouest de Salta. Les jeunes femmes sont arrivées dans le pays quatre jours plus tôt pour participer à un colloque à Buenos Aires.

o Près du point de vue «El Mirador», situé à 1600 mètres d'altitude, un groupe d'Argentins les aborde. On ignore encore combien ils étaient à ce moment-là. Mais rapidement, ils se seraient montrés agressifs et auraient demandé aux deux jeunes femmes de leur donner leurs téléphones portables et leur appareil photo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant