Françaises tuées en Argentine : deux suspects auraient avoué

le
0
En tout, sept personnes sont soupçonnées d'être impliquées dans les meurtres des deux Françaises. Houria Moumni et Cassandre Bouvier pourraient avoir été victimes d'un vol qui a mal tourné.

L'enquête sur la mort de Houria Moumni et de Cassandre Bouvier s'est brutalement accélérée ce week-end. Samedi, la police a procédé à sept arrestations et saisi l'arme présumée avec laquelle les deux touristes françaises auraient été assassinées en juillet en Argentine. C'est le témoignage d'un chauffeur de voiture de location, qui avait conduit les jeunes femmes le 15 juillet dans une maison située dans la vallée de Salta, qui aurait été déterminant.

Selon le site Internet du journal local El Tribuno de Salta, qui cite des sources policières, deux hommes ont avoué avoir avoir tenté de voler Houria Moumni, 24 ans, et Cassandre Bouvier, 29 ans. Celles-ci auraient résisté et les deux hommes les auraient alors frappées et violées. Il s'agirait de Ricardo Vera, 37 ans, gardien d'une résidence située près des lieux du crime et de Dario Ramos, 47 ans, guide au sein de la réserve.

Pour autant, ces derniers accusent un autre homme, Daniel Vilte, arrêté mardi der

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant