Française de l'Energie veut faire entrer le gaz de houille en Bourse

le
0
Un site de production. (© Française de l'Energie)
Un site de production. (© Française de l'Energie)

Française de l'Energie (ex-EGL) est une PME installée à Forbach, en Moselle, ambitionne de fournir 5% du gaz consommé en France d'ici 2025. La société compte y parvenir en exploitant du gaz de houille obtenu en extrayant le méthane piégé dans les veines de charbon, en Lorraine et dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle mise aussi dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique sur le gaz de mine, le fameux grisou tant redouté par les mineurs, présent à l'état naturel dans des anciennes galeries minières.

Fin 2015, l'entreprise n'affichait aucun revenu mais la société, qui espère lever au total entre 50 et 66 millions d'euros en Bourse, veut désormais passer à l'étape suivante. Elle prévoit notamment de racheter Gazonor, une filiale des ex-Charbonnages de France qui exploite actuellement du gaz de mine s'échappant d'anciennes mines dans le Nord-Pas-de-Calais et qui lui avait déjà appartenue. Française de l'Energie souhaite aussi lancer la construction de la première plateforme de gaz de houille en Lorraine, pour commencer à produire dès 2017.

Souscription possible jusqu’au 7 juin

Les actions du groupe peuvent être souscrites depuis ce mardi et jusqu'au 7 juin, avec une fourchette indicative de prix comprise entre 27 et 35,5 euros, a précisé la Française de l'Energie dans un communiqué. L'entreprise a déjà reçu des engagements de souscription pour environ 14 millions d'euros, de la part

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant