Français enlevé au Nigéria : une enquête ouverte à Paris

le
0
Selon la police nigériane, les ravisseurs de l'ingénieur français kidnappé mercredi pourraient bien être des employés de l'entreprise dans laquelle il travaillait, et non des islamistes étrangers.

L'enquête démarre après l'enlèvement, mercredi soir, d'un Français dans le nord du pays. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour «enlèvement et séquestration en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste», qui a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

La résidence de l'entreprise où résidait cet ingénieur a été attaqué par une trentaine d'hommes armés, causant la mort de deux gardes nigérians. Selon les premiers éléments recueillis par la police nigériane, cet assaut aurait été mené par des employés de l'entreprise dans laquelle travaillait le Français. «En regardant la façon dont l'opération a été menée, comment cela a été coordonné, la vitesse, l'expertise, tout indique qu'il s'agit de l'½...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant