Franc succès pour l'opération «Gaz moins cher ensemble»

le
0

VIDÉO - La deuxième édition de cette campagne lancée par l'association de consommateurs UFC-Que choisir est très suivie. Plus de 100.000 personnes se sont d'ores et déjà inscrites dans le but de changer de fournisseur de gaz.

C'est la deuxième fois que l'association de consommateurs UFC-Que choisir lance son opération «Gaz moins cher ensemble» et pour la seconde année consécutive, elle rencontre un succès significatif. Mardi, l'association de consommateurs a annoncé que plus de 100.000 personnes s'étaient inscrites, en majorité des abonnés aux tarifs réglementés de GDF Suez. Le principe de cette opération est assez simple: l'UFC-Que choisir a lancé un appel d'offres auprès des fournisseurs de gaz pour que ceux-ci proposent les tarifs les plus compétitifs aux consommateurs domestiques. Le fournisseur sélectionné par l'association sera connu le 20 janvier. L'année dernière, c'est le belge Lampiris qui avait remporté la mise, avec des offres en moyenne 13% moins chères que les tarifs réglementés.

La concurrence dans l'énergie se développe peu à peu

Cette année, le même Lampiris est candidat à sa propre succession. «La meilleure protection du consommateur en matière de prix, c'est un marché ouvert et fortement concurrentiel, comme l'a monté l'exemple récent du quatrième opérateur mobile sur le marché des télécoms», vient-il de faire savoir dans un communiqué. L'opérateur rappelle au passage que «l'enfer des tarifs réglementés est pavé de bonnes intentions» puisque que les pouvoirs publics ont décidé de réduire le poids du pétrole dans la formule de calcul des prix du gaz mais que les cours du baril sont en train de dégringoler. «Résultat: pour janvier 2015, l'ancien calcul aurait été plus intéressant pour le consommateur», note Lampiris, dont le tarif habituel offre une réduction de 12% sur le kilowattheure par rapport aux tarifs réglementés de vente.

Attention, le fait que 100.000 personnes se soient inscrites sur le site Internet de l'opération «Gaz moins cher ensemble» ne signifie pas que tous ces foyers vont automatiquement changer de fournisseur. L'année dernière, sur les 140.000 inscrits au terme de l'opération, 70.000 étaient allés au bout de la démarche en optant pour Lampiris: un chiffre déjà très appréciable qui montre que la concurrence dans l'énergie se développe peu à peu et que la méthode des achats groupés est un bon moyen pour dynamiser la rivalité entre les fournisseurs d'énergie.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant