Fram met en vente ses actifs immobiliers et cherche un repreneur

le
0
En quête d'argent frais à cours terme, le nouveau patron du voyagiste espère un retour à la rentabilité en 2015.

«Nous ne sommes pas au bord du dépôt de bilan, assure Thierry Miremont, président du directoire de Fram depuis juin. Nous avons passé les échéances de l'été, tout comme nous passerons septembre.» Confiant, le patron du voyagiste reconnaît que «la situation est tendue et il faudra sécuriser la trésorerie à très court terme».

Sur les trois derniers exercices, le groupe a accumulé plus de 70 millions d'euros de pertes, et la situation ne s'arrangera pas de sitôt. Afin de couvrir les pertes de 2013 et 2014, Thierry Miremont a besoin de «quelques dizaines de millions d'euros». Pour cela, il a mis en vente tous les actifs immobiliers du groupe. L'intégralité de ces biens ne sera pas vendue, les transactions se faisant sur la base «premier arrivé, premier servi», précise le boss, qui ne veut pas brader ses actifset assure que «des acheteurs locaux so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant