Frais et rendement de l'assurance-vie

le
0
Les frais inhérents à la détention d'un contrat d'assurance-vie sont un élément essentiel à l'heure du choix de votre contrat. Frais de dossier, de versement, de gestion et d'arbitrage viennent en effet réduire le rendement du contrat. Vous devez prendre en compte l'ensemble de ces frais sur la durée de vie du contrat pour sélectionner un contrat adapté à vos objectifs.

Frais et rendement des contrats en euros

Un contrat d'assurance-vie en euros est un contrat monosupport. Les frais d'arbitrage sont donc inexistants. De plus, le taux de rendement annoncé par l'assureur est net, c'est-à-dire qu'il inclut les frais de gestion.

Pour comparer le rendement des différents fonds en euros, vous devrez examiner leurs frais de versements et leurs performances passées (taux d'intérêt annuels).

A noter : le taux d'intérêt d'un contrat en euros ne prend pas en compte les prélèvements sociaux (12,1 % prélevés annuellement).

Frais et rendement des contrats multisupport

Le rendement global d'un contrat multisupport dépend de la performance des différents supports d'investissement sélectionnés dans le temps. Cette performance est aussi liée à la stratégie de gestion de votre contrat (arbitrages réalisés en fonction de votre profil d'investisseur). Comparer le rendement de différents contrats multisupport est donc un exercice délicat.

L'analyse et la comparaison des frais (connus) de versement, de gestion et d'arbitrage des différents contrats prennent une importance cruciale à l'heure de choisir un contrat.

A noter : pour limiter le nombre d'arbitrages futurs et réduire l'impact des frais d'arbitrage, vous devez définir au moment de la souscription le choix et la répartition des supports d'investissement.

A noter : dans un contrat multisupport, les frais de gestion du fonds en euros et des unités de compte sont généralement différenciés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant