Frais de voyage : le maire d'Hénin-Beaumont condamné à rembourser

le
0
La cour régionale des comptes contraint l'ancien maire,Gérard Dalongeville à rembourser les sommes indûment perçues.

L'ancien maire d'Hénin-Beaumont Gérard Dalongeville a été condamné mardi par ses premiers juges, ceux de la cour régionale des comptes. Les magistrats financiers reprochent à Gérard Dalongeville, à son premier adjoint à la mairie Claude Chopin, et à l'homme d'affaire Guy Mollet, des voyages en avion-taxi payés sur le compte de la municipalité pour une somme de plus de 100.000 euros.

Les enquêteurs n'ont jamais trouvé de justification probante pour l'essentiel de ces déplacements tantôt à destination du Luxembourg, tantôt vers le sud de la France, à Biarritz, Cannes, ou en Corse....

Confusion entre intérêts privés et intérêt public

Seuls quelques vols ont trouvé une explication: la municipalité possédant, dans une autre commune, un centre de vacances désaffecté qu'elle souhaitait vendre, la nécessité de se rendre sur place s'est, semble-t-il, faite ressentir.

Pour le reste, le procureur a estimé que les trois mis en cause avaient «confondu l'intérêt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant