Frais de tenue de compte devoir d'information des banques

le
0

Les frais bancaires appliqués peuvent différer d'un établissement à l'autre. Néanmoins, les banques ont désormais un devoir d'information auprès de leur clientèle.

Information sur les tarifs pratiqués

Dans la perspective de mieux défendre les droits des consommateurs, une contrainte d'information a été posée aux établissements bancaires en France. Depuis le 1er janvier 2014, les banques doivent ainsi rendre clairement visibles les frais de tenue de compte dans l'extrait standard des tarifs appliqués. Ainsi, le consommateur bénéficie d'une meilleure visibilité sur les frais qu'il devra régler. Ce devoir d'information peut aussi faciliter la mise en concurrence des établissements.

Une information renforcée

Pour accentuer encore la lisibilité des tarifs, les banques doivent désormais indiquer le montant des frais de tenue de compte sur l'ensemble de leurs plaquettes commerciales. Cette mesure réglementaire est en vigueur depuis le 1er avril 2014. Les clients potentiels seront ainsi avertis des frais exacts accompagnant la souscription d'un compte.

Lutter contre le flou

Cette mesure vise à réduire le flou qui règne sur les frais bancaires. Car de plus en plus d'établissements facturent des frais de tenue de compte, sans préciser les contours exacts de ce service. En 2013, le nombre de banques appliquant ce type de frais a augmenté de 38 %. Le montant peut atteindre 146 € par an pour les banques privées les plus chères. D'autres enseignes traditionnelles facturent ce service aux alentours de 30 €.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant