Frais bancaires : nouvelle offensive des banques traditionnelles

le
11

 

 

Frais bancaires : nouvelle offensive des banques traditionnelles
Frais bancaires : nouvelle offensive des banques traditionnelles

 

Malgré une législation plus contraignante, la hausse des frais bancaires continue. Pour le consommateur, la parade consiste alors à changer d’établissement et à privilégier les banques en ligne beaucoup moins onéreuses.

Si la législation n’a cessé, depuis quelques années, de renforcer l’information des consommateurs pour tenter de contenir la hausse des frais bancaires, notamment avec la loi du 26 juillet 2013, on assiste aujourd’hui à ses effets pervers. Certes, ces frais affichent une certaine stabilité. Du moins ceux de l’extrait standard des tarifs bancaires (les 11 prestations les plus courantes). Mais, cette stabilité ne devrait pas durer. Si les frais de tenue de compte étaient souvent gratuits, ce ne sera bientôt plus le cas : un nombre croissant de banques traditionnelles les factureront début 2016. C’est le constat que dresse le dernier rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires publié en septembre 2015 par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Selon lui, 30 établissements seulement proposaient encore la gratuité de la tenue de compte au 5 janvier 2015, contre 51 en 2012. Cette nouvelle pratique pourrait se généraliser en 2016 puisque certains grands réseaux bancaires ont annoncé la facturation de cette prestation à partir de 2016. Résultat, les frais bancaires vont sensiblement augmenter l’an prochain.

Changer de banque

Contre cette envolée prévisible, il n’y a pas de fatalité. Changer de banque en faisant jouer la concurrence constitue la meilleure option. De ce point de vue, les banques en ligne constituent une excellente piste. Si certaines facturent aussi des frais, ces derniers sont nettement plus faibles que ceux des banques traditionnelles. Selon la dernière enquête des tarifs bancaires 2015 de la CLCV (Association nationale de défense de consommateurs et usagers) publiée en début d’année, alors que les frais bancaires d’une banque traditionnelle s'élèvent en moyenne à 147,19 euros par an pour un consommateur moyen, ceux d’une banque en ligne s’élèvent à 39,21 euros par an. Une différence de taille. Reste que toutes les banques en ligne n’ont pas la même politique tarifaire. Parfois, les frais de tenue de compte sont gratuits mais sous certaines conditions de revenus. Idem pour la carte bancaire.
 

Jusqu’à 188 euros (1) d’économie

Chez Boursorama Banque, les frais bancaires sont très faibles car de nombreux services sont entièrement gratuits. A commencer par les frais de tenue de compte. De même, la carte bancaire (Visa ou Visa Premier) est délivrée gratuitement(2); Et pas seulement la première année. Les prélèvements et virements en euros et en zone SEPA réalisés en ligne ne donnent lieu à aucuns frais. Idem pour les retraits en euros dans les distributeurs. Ce n’est pas un hasard si Boursorama Banque se classe en tête de peloton des banques les moins chères(3). Une étude Le Monde, en partenariat avec le site Choisir-ma-banque.com, de janvier 2015 estime qu’en choisissant la banque en ligne la moins chère, il est possible d’économiser jusqu’à 188 euros(1) par an sur ses frais bancaires. Et pour devenir client de Boursorama Banque, c’est très facile. L’ouverture de compte se fait 100 % en ligne. De plus vous pouvez changer de banque : c'est facile.

Vous n'avez rien à faire : l’établissement effectue pour vous les démarches administratives nécessaires, notamment en prévenant les organismes que vous aurez sélectionnés en leur transmettant vos coordonnées bancaires (RIB). (Électricité, opérateurs téléphoniques, salaires…).

En savoir plus sur le changement de domiciliation bancaire de Boursorama Banque suivre ce lien.

 

Mentions légales :

(1) Selon le classement Choisir-ma-banque.com / Le Monde de janvier 2015, la facture annuelle de frais bancaires en 2014 s'établit à 188€ (moyenne sur 4 profils de consommation bancaires éligibles aux banques en ligne).
Derrière cette moyenne, on constate des différences très significatives pour un même profil ; Un cadre dépensera ainsi de 40€ … à 491€ de frais annuels selon l'enseigne choisie.
(2) Délivrance sous réserve d'acceptation de Boursorama Banque. Gratuité sous réserve de changement de politique tarifaire effectué conformément à l'article 11 des Conditions Générales Boursorama Banque.
(3) Étude Le Monde / Choisir-ma-banque.com - Janvier 2015.
Classée banque la moins chère respectivement sur les profils « Actifs de moins de 25 ans », « Cadre », « Cadre supérieur » et banque la moins chère ex aequo sur le profil « Employé » selon une enquête réalisée par Le Monde / Choisir-ma-banque.com publiée le 12/01/2015.
La facture annuelle de frais bancaires en 2014 s'établit à 188€ (moyenne sur 4 profils de consommation bancaires éligibles aux banques en ligne).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • akelacca le lundi 14 déc 2015 à 11:20

    Celui qui sait gérer sa trésorerie peut avoir des avantages plus important à présenter son projet a son conseillé qu'avec les banques en lignes. Par contre sans négociations la banque en ligne est presque toujours la moins cher pour le client.

  • akelacca le lundi 14 déc 2015 à 11:16

    Que ce soit pour un emprunt ou autre chose, les conseillés clientèles ont une marge de manouvre que n’ont pas les banque en lignes lorsque l’on est sur les limites. Une personne prévoyante à qui il manque quelques euros de revenu mensuels pour atteindre une autorisation de découvert sur une courte durée pourra si elle est capable d'expliquer à son conseiller comment elle vas rembourser avoir cette autorisation. Pour une banque en ligne ce ne sera pas le cas.

  • akelacca le lundi 14 déc 2015 à 11:13

    Personnellement, j’ai opté pour être multi banque avec une banque physique et deux en lignes. Et la conséquence de ce changement est simple, basculer de plus en plus d’opération vers la banque en ligne. Cependant, il ne faut pas négliger deux aspects des nouvelles banques en lignes. Si je compare avec ma banque physique, les délais de réactions y sont plus long pour les opérations avec les tiers mais plus rapide en interne. Le second aspect est la possibilité de négocier.

  • M7134706 le vendredi 11 déc 2015 à 11:02

    Normalement tu peux changer de banque meme avec un credit immobilier. Les mensualites peuvent etre prises sur le compte d'une autre banque mais on va surement tout faire pour t'en dissuader

  • M3070293 le mercredi 9 déc 2015 à 18:58

    Je voudrais bien changer de banque pour n'avoir qu'un compte chez Boursorama, mais je suis liée à ma banque traditionnelle par un prêt immobilier et je ne peux pas m'en dégager !

  • M8148859 le mercredi 9 déc 2015 à 18:43

    Je suis passé depuis plus de 4 ans aux banques en ligne. Une première pour mon compte pro et une seconde : boursorama pour mon compte perso. Malheureusement Boursorama est loin d'être au niveau de ma première banque dans la gestion de la carte bancaire ! Impossible de remonter le plafond de paiement sans déposer une fortune sur le compte. L'approvisionnement sans faille ne suffit pas ! Je me demande donc aujourd'hui si je ne vais pas à nouveau changer de banque en ligne juste pour cet aspect.

  • M6762752 le mercredi 9 déc 2015 à 18:27

    J'ai quitté une grande banque dans laquelle j'étais depuis plus de trente ans ...Depuis près de deux ans , je suis chez Boursorama , mon époux également , et nous somme absolument ravis .Nous sommes toujours bien reçus au téléphone , alors que dans les banques traditionnelles on ne peut jamais joindre les responsables d'agence . Tout est clair , rapide ( virements etc...) vraiment bravo Boursorama .

  • M8098496 le mercredi 9 déc 2015 à 16:47

    Pendant que la filiale en ligne Boursorama la joue chevalier blanc, sa maison mère Société générale va facturer la tenue de compte dès 2016.Merci de nous confirmer aussi clairement la stratégie de votre groupe.

  • M5626052 le mercredi 9 déc 2015 à 13:47

    Les banques en ligne c'est bien mais il faut des revenus plus élevés que la médiane française (environ 2 200 €/mois) C'est bien connu; les "riches" déposent de l'argent qui rapporte suffisamment au banquier . Les "pauvres"consomment du temps de personnel pour expliquer leurs difficultés. Il faut que la banque (obligatoire) soit un service public avec des tarifs égaux pour tous.

  • cresus57 le mercredi 9 déc 2015 à 11:44

    Il manque clairement un bandeau "PUBLI INFORMATION"