Fragments : "Pendant six mois, j'ai été de la même famille que Thierry Henry " .

le
0
Fragments : "Pendant six mois, j'ai été de la même famille que Thierry Henry " .
Fragments : "Pendant six mois, j'ai été de la même famille que Thierry Henry " .

Chez Fragments, c'est Tom, le fan officiel de foot. Nantais de naissance, il se souvient de la – presque – parfaite équipe du FCNA de 2001 et des matchs écoutés sur Hit West, avec l'aide de son camarade Ben. Mais aussi des stars déchues de l'équipe de France.Vous supportez un club ? Tom : Je viens de Nantes et quand j'étais minot, c'était les grandes années du FCNA, le début des années 2000, avec la Coupe de France en 2000 et le championnat l'année suivante. La génération Denoueix. Bon, après, ça allait carrément moins bien. Ils ont fait deux saisons en bas de classement pour finir par descendre en Ligue 2, je crois. J'allais voir pas mal de matchs à la Beaujoire. Je me rappelle notamment d'un Nantes-Lens bien cool parce qu'il y avait tous les supporters lensois. Le match était pas dingue mais il y avait de l'ambiance. Et quand je ne pouvais pas aller au stade, j'écoutais Hit West, une radio locale. Le mec était à donf. Dès que le ballon entrait dans la surface, il devenait complètement fou ! En même temps, ils sont obligés d'en rajouter. J'ai écouté RMC, aussi. Ça, c'est un peu plus chaud (rires gênés)...
Ben : Dans ma famille, on écoute aussi RMC. Mais uniquement pour les matchs.
Tom : Ah bah oui, j'écoutais pas les Grandes Gueules ou Jano Rességuié !
Ben : Mon frère a commenté un match de foot pour France Bleu Armorique ! Un Rennes-Paris !
Tom : Ça, c'est la classe...
Ben : Je crois que c'est la première et la dernière fois que j'ai écouté un match de foot à la radio en entier. J'étais ému. Bien évidemment, il a appris le métier de journaliste dans une école mais il faut savoir qu'il a commencé à s'entraîner sur FIFA 98. Quand on jouait ensemble, il commentait en même temps ! (rires) Et quand je l'écoutais à la radio, il commentait de la même façon que quand on jouait à la console dans notre chambre.
Tom : Quand t'y repenses, c'était immonde, ces FIFA. Même en mode difficile, tu pouvais traverser tout le terrain et marquer. Tu faisais une passe, elle arrivait tout le temps à destination... Alors que sur FIFA 14, tu fais vingt mètres sur le terrain et t'as l'impression de suer.
Votre meilleur souvenir de football ? Tom : Je crois que c'est la première fois que j'ai vu jouer le FCNA. Ils étaient venus chez moi, à Saint-Nazaire, pour un match amical de préparation. Un match tout pourri, rien d'exceptionnel, contre une équipe d'Europe de l'Est. Je ne me rappelle même pas de l'équipe adverse, tu vois. Mais c'était la première fois que je les voyais en chair et en os. Surtout, ça se passait...






Vous supportez un club ? Tom : Je viens de Nantes et quand j'étais minot, c'était les grandes années du FCNA, le début des années 2000, avec la Coupe de France en 2000 et le championnat l'année suivante. La génération Denoueix. Bon, après, ça allait carrément moins bien. Ils ont fait deux saisons en bas de classement pour finir par descendre en Ligue 2, je crois. J'allais voir pas mal de matchs à la Beaujoire. Je me rappelle notamment d'un Nantes-Lens bien cool parce qu'il y avait tous les supporters lensois. Le match était pas dingue mais il y avait de l'ambiance. Et quand je ne pouvais pas aller au stade, j'écoutais Hit West, une radio locale. Le mec était à donf. Dès que le ballon entrait dans la surface, il devenait complètement fou ! En même temps, ils sont obligés d'en rajouter. J'ai écouté RMC, aussi. Ça, c'est un peu plus chaud (rires gênés)...
Ben : Dans ma famille, on écoute aussi RMC. Mais uniquement pour les matchs.
Tom : Ah bah oui, j'écoutais pas les Grandes Gueules ou Jano Rességuié !
Ben : Mon frère a commenté un match de foot pour France Bleu Armorique ! Un Rennes-Paris !
Tom : Ça, c'est la classe...
Ben : Je crois que c'est la première et la dernière fois que j'ai écouté un match de foot à la radio en entier. J'étais ému. Bien évidemment, il a appris le métier de journaliste dans une école mais il faut savoir qu'il a commencé à s'entraîner sur FIFA 98. Quand on jouait ensemble, il commentait en même temps ! (rires) Et quand je l'écoutais à la radio, il commentait de la même façon que quand on jouait à la console dans notre chambre.
Tom : Quand t'y repenses, c'était immonde, ces FIFA. Même en mode difficile, tu pouvais traverser tout le terrain et marquer. Tu faisais une passe, elle arrivait tout le temps à destination... Alors que sur FIFA 14, tu fais vingt mètres sur le terrain et t'as l'impression de suer.
Votre meilleur souvenir de football ? Tom : Je crois que c'est la première fois que j'ai vu jouer le FCNA. Ils étaient venus chez moi, à Saint-Nazaire, pour un match amical de préparation. Un match tout pourri, rien d'exceptionnel, contre une équipe d'Europe de l'Est. Je ne me rappelle même pas de l'équipe adverse, tu vois. Mais c'était la première fois que je les voyais en chair et en os. Surtout, ça se passait...






...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant