Fourquet : "Marine Le Pen cajole la France des invisibles"

le
0
La patronne du FN Marine Le Pen effectue sa rentrée politique samedi 29 août à Brachay, un petit village de Haute-Marne. 
La patronne du FN Marine Le Pen effectue sa rentrée politique samedi 29 août à Brachay, un petit village de Haute-Marne. 

Le Point.fr : Marine Le Pen fait sa rentrée politique samedi à Brachay, un petit village de 58 habitants isolé en Haute-Marne. La présidente du FN en a fait le symbole de la « France des oubliés », cette France rurale et péri-urbaine « où les autres ne vont jamais ». Quel est l'impact du FN dans ces zones rurales ?

Jérôme Fourquet : La France rurale ne vote pas encore en majorité pour Marine Le Pen. Néanmoins, les calculs réalisés par l'Ifop sur la base des chiffres du ministère de l'Intérieur montrent que pour les élections européennes comme pour les départementales, c'est en effet dans les communes rurales (moins de 2 000 habitants ou moins de 1 500 inscrits) que le FN fait ses meilleurs scores au plan national. Son niveau oscille entre 26 % et 30 % selon les strates de communes concernées.

C'est une tendance nationale : au fur et à mesure que l'on s'écarte des grandes villes, le vote FN se renforce. Certes, il y a des différences de niveau, car toutes les campagnes de France ne votent pas aussi fortement pour le FN. Ainsi, on vote moins pour le FN dans des communes rurales de Bretagne que dans des communes rurales du Gard ou de l'Hérault. Néanmoins, tendanciellement partout en France, les zones rurales survotent pour le FN.

Comment expliquer cette audience de Marine Le Pen dans les campagnes ?

Dans ces territoires, il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant