Fournier se pose des questions après la grave blessure de Fékir

le
0
Fournier se pose des questions après la grave blessure de Fékir
Fournier se pose des questions après la grave blessure de Fékir

Hubert Fournier a réagi lundi à la grave blessure de Nabil Fekir, qui sera absent des terrains pour au moins six mois. L'entraîneur lyonnais avoue que l'OL s'interroge sur la nécessité de recruter un joker médical.

Hubert Fournier, la grave blessure de Nabil Fekir est un gros coup dur pour l’OL…
Cela nous a un peu gâché un des rares week-ends où l’on n’avait pas de match… Effectivement, c’est vraiment une lourde perte pour le club, pour l’équipe nationale et forcément pour lui. On a une grosse pensée pour Nabil (Fékir), qui est pénalisé à titre personnel pour une durée longue. On parle de six mois, à l’image de Milan Bisevac la saison dernière.

Est-ce que vous l’avez eu au téléphone ?
Il était dans les locaux ce matin (lundi). A part le soutenir… La seule chose à laquelle on doit s’attacher, c’est d’être le meilleur pour lui permettre de revenir dans les meilleures conditions et de faire une belle fin de saison.

Vous allez devoir faire sans lui désormais…
On est déçus de ne pas pouvoir compter sur lui, déçus à titre collectif et déçus pour lui puisqu’il se faisait un plaisir de préparer cette saison avant l’Euro et avec la Ligue des Champions. Mais, malheureusement, il va devoir pendant six mois regarder la Ligue des Champions à travers le jeu de l’équipe et lui ne sera pas acteur.

On imagine que vous êtes pressé de retrouver Mathieu Valbuena sans blessure demain (mardi)…
C’est sûr que si on en perd un (joueur) sur chaque match international, cela va nous compliquer la tâche. Ce sont des aléas fâcheux parce que c’est toujours pénalisant pour le club mais il faut avancer, il va falloir qu’on ait un soutien permanent et un accompagnement pour que Nabil revienne le plus tôt possible. La saison continue avec cette péripétie.

Fournier ne prendra un remplaçant à Fékir que s’il amène un plus

Une décision concernant l’opération a-t-elle déjà été prise ?
On va faire le point ce matin (lundi) avec le staff médical. Mais oui, l’opération va arriver incessamment sous peu. Son genou a un peu gonflé, donc il risque d’attendre qu’il y ait un peu moins d’œdèmes dans l’articulation pour avoir un acte chirurgical le plus propre possible.

Avez-vous pensé à prendre un joker médical ?
Il ne faut pas se précipiter. Ce n’est pas facile étant donné qu’on peut avoir uniquement un joker médical sur le territoire français. Il faut qu’il nous amène une plus-value. Si c’est prendre pour prendre, cela ne sert à rien. Donc cela limite énormément le choix.

Les trois matchs contre Lille, La Gantoise et l’Olympique et Marseille vont-ils vous aider dans votre réflexion ?
Oui, car il ne faut pas recruter dans la précipitation. Il faut mesurer aussi l’arrivée d’un nouveau joueur dans effectif. Mais surtout, j’insiste : s’il devait y avoir une arrivée, il faut que qualitativement, cela amène un plus. Donc c’est difficile de trouver cela sur le marché.

Propos recueillis par Anthony Ravas, notre correspondant à Lyon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant