Fournier joue encore la carte de la prudence

le
0
Fournier joue encore la carte de la prudence
Fournier joue encore la carte de la prudence
Avant le déplacement de Lyon, samedi à Toulouse, Hubert Fournier a fait le point, en conférence de presse, sur l'état de forme de son groupe. Entre les blessures de certains et l'animation offensive à régler après la trêve estivale, le chemin est semé d'embûches.

Hubert Fournier aime se montrer prudent. Déjà méfiant avant de rencontrer Rennes et son « effectif de qualité » fort du « meilleur Mercato estival », avant la première journée de Ligue 1, le coach de l'OL a adopté la même position avant le déplacement à Toulouse. « Il va falloir un bon Lyon pour ramener quelque chose, a expliqué l'ancien entraîneur du Stade de Reims en conférence de presse. Toulouse n'a jamais été une terre facile. Surtout que le TFC a une densité athlétique, il va donc nous imposer un défi physique. On ne devra pas y aller sur la pointe des pieds mais avoir du répondant. »

« Poser le ballon et maîtriser les évènements »

Côté effectif à sa disposition, Hubert Fournier s'est montré plutôt satisfait. Malgré les absences d'Henri Bedimo « pour trois ou quatre semaines », de Milan Bisevac avec qui il faut « rester prudent pour éviter la rechute », Nabil Fekir ou encore Mouhamadou Dabo qui a « repris l'entraînement collectif », Yoann Gourcuff pourrait bien jouer samedi. « Pour Yoann, on est sur la bonne voie. On va voir, a confirmé l'intéressé. Concernant le jeu de Lacazette, je dirais qu'il n'a pas besoin de le modifier malgré le départ de Bafétimbi Gomis (Swansea). Ce qu'il a fait face à Rennes me convient parfaitement. Mais c'est certain qu'il faut poser un peu plus le ballon, le garder et éviter de balancer en s'appuyant sur Bafé comme par le passé lorsque c'était nécessaire. Il faut ressortir le ballon de derrière, maîtriser les évènements. »

« Devant, tous ne sont pas encore habitués aux efforts de la L1 »

Quant à la question de savoir qui accompagnera Alexandre Lacazette sur le front de l'attaque lyonnaise, Fournier est resté vague. « C'est un poste sollicitant. Yassine Benzia, Clinton N'Jie, Momo Yattara ne sont pas des joueurs encore habitués aux efforts de la Ligue 1, ajoute l'ancien Rémois. Ils laissent beaucoup de jus et il faut en tenir compte. La charnière centrale ? Lindsay Rose et Samuel Umtiti ont répondu aux attentes. On a du monde dans ce secteur. Bakari Koné peut revenir en plus et cela n'aura pas de conséquences sur les performances de l'équipe.» Pour ce qui est des transferts, enfin, rien de brûlant en apparence côté Olympique Lyonnais. « Pas de mouvements. Pour moi cela me convient que personne ne parte. Après, s'il y a une opportunité sur le plan offensif... »

Par Robin Barbier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant