Foued Kadir peut-il s'imposer à l'OM ?

le
0
Foued Kadir peut-il s'imposer à l'OM ?
Foued Kadir peut-il s'imposer à l'OM ?

Un flop, un raté du recrutement, un mauvais choix. Appelez-le comme vous le voulez mais le transfert de Foued Kadir à Marseille est pour le moment une déception. Acheté l'hiver dernier du côté de Valenciennes pour environ 400 000 ?, l'international algérien n'a toujours pas convaincu. Après avoir réussi une belle demi-saison avec le VAFC (six buts et quatre passes décisives), l'ancien Amiénois n'a disputé que quatorze rencontres avec le club olympien pour un zéro pointé sur la feuille de statistiques. C'est donc en toute logique que son départ a été évoqué dans la presse. Envoyé d'abord à Saint-Etienne puis maintenant à Rennes, où opère désormais Philippe Montanier, son ancien entraîneur à Valenciennes, le Martégal a vite coupé court à toutes ces rumeurs. Il a bien l'intention de s'imposer à Marseille malgré la concurrence. « C'est une nouvelle saison qui commence, on va tous repartir de zéro, et je compte faire une très bonne préparation pour bien débuter la saison », avait-il assuré au moment de sa reprise de l'entraînement.

Elie Baup compte sur lui

Car cet été, l'OM s'est activé sur le marché des transferts avec les arrivées de Benjamin Mendy, Giannelli Imbula et surtout Dimitri Payet. Un joueur sur lequel le staff marseillais compte énormément et qui joue le plus souvent sur un côté. Un joueur susceptible d'ajouter de la concurrence au sein d'un secteur déjà bien fourni (Valbuena, M.Amalfitano, Sougou, A.Ayew). Mais cela ne semble pas effrayer le principal intéressé, qui a bien l'intention de s'accrocher au sein d'un club qu'il apprécie. Et ses efforts ont d'ailleurs été ouvertement reconnus par Elie Baup. « Foued a essayé d'apporter sur les quatre ou cinq mois passés avec nous, a expliqué l'entraîneur de l'OM à La Provence. On veut continuer avec lui, car il n'a pas vraiment montré toutes ses qualités. Je compte sur Foued. » Une déclaration qui lui est allé droit au c?ur. « En ce qui concerne les déclarations du coach Élie Baup, c'est le même discours qu'il m'a tenu, avant mon départ en sélection, a-t-il confié. Dieu merci, je suis rassuré, il n'y a aucun souci là-dessus. »

Un transfert sonnerait comme un échec

Mais comment peut-on envisager que l'international algérien puisse avoir la latitude de s'y imposer ? A priori, et à moins d'un chamboulement dans l'esprit d'Elie Baup, Foued Kadir n'est qu'un second choix. Et s'il veut que le vent tourne, il devra saisir la moindre occasion pour briller et retrouver un rôle décisif qu'il avait endossé dans le Nord. Un voyage sous forme de prêt dans un autre club de Ligue 1 pourrait lui offrir ce temps de jeu recherché. Car s'il semble prêt à faire d'abord banquette dans le but de bousculer la hiérarchie, il aurait assurément plus d'occasions de jouer à Rennes ou Saint-Etienne. Cela serait tout bénéf' pour lui en vue de la sélection nationale. Avec les Fennecs, Foued Kadir n'est plus un titulaire en puissance sous la houlette de Vahid Halilhodzic. Reste qu'un transfert après quelques mois passés sur la Canebière s'apparenterait à un échec. Un mot qui n'a pas sa place dans le vocabulaire de l'Algérien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant