Fouad Mebazaa, apparatchik bon teint

le
0
PORTRAIT - Le chef du Parlement tunisien assure depuis samedi la présidence par intérim de la Tunisie.

Le chef du Parlement tunisien, Fouad Mebazaa, a prêté serment samedi en tant que président par intérim de la Tunisie dans son bureau à l'Assemblée. La prestation de serment, lors de laquelle il a juré de respecter la Constitution, a eu lieu devant le président du Sénat, Abdallah Kallel, et des représentants des deux chambres du Parlement. Elle est intervenue après la proclamation de la «vacance définitive» du pouvoir, samedi par le Conseil constitutionnel, qui a invoqué l'article 57 de la Constitution pour désigner Fouad Mebazaa comme successeur de Zine el-Abidine Ben Ali jusqu'aux prochaines élections.

Âgé de 78 ans, Fouad Mebazaa a participé aux gouvernements tunisiens de Bourguiba comme de Ben Ali. Dans un câble diplomatique américain de mai 2009 obtenu par WikiLeaks, le nouveau chef de l'État était présenté comme un septuagénaire sans ambition, «un homme loyal vis-à-vis de Ben Ali et qui ne représente aucun danger pour lui».

Dans les années 1950, i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant