Forza Italia annonce la rupture de son pacte avec Matteo Renzi

le
0

ROME, 4 février (Reuters) - Le parti Forza Italia de Silvio Berlusconi a annoncé mercredi la rupture de son pacte avec le président du Conseil Matteo Renzi sur les réformes électorales et constitutionnelles. Le parti de centre droit est furieux de ne pas avoir été consulté sur le choix du magistrat Sergio Mattarella comme candidat du chef du gouvernement à la présidence de la République. Sergio Mattarella a été élu samedi dernier par les "grands électeurs" sans les voix de Forza Italia. Le "Pacte du Nazareno", du nom de la Via del Nazareno, où se trouve à Rome le siège du Parti démocrate de Renzi, a été conclu en janvier 2014 par Berlusconi et le président du Conseil en vue de réformer la loi électorale afin de stabiliser la vie politique italienne et assurer des majorités durables. Matteo Renzi avait alors été vivement critiqué par l'aile gauche de son parti. "Le Pacte du Nazareno est rompu, gelé, fini", a déclaré mercredi Giovanni Toti, conseiller politique de Berlusconi, après une réunion de Forza Italia. Dans un communiqué, le parti de centre droit a ensuite confirmé qu'il ne se sentait plus lié par ce pacte et qu'il jugerait au cas par cas les réformes proposées par Matteo Renzi. Pour la vice-secrétaire du Parti démocrate, Debora Serracchiani, la rupture du pacte est plutôt une bonne chose. "Tant mieux, la voie vers les réformes n'en sera que plus facile", a-t-elle dit. (Gavin Jones, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux