Forum ÉcoRévolutions : "Lamp'éco", et la lumière fuse !

le
0
« Avec un travail conséquent en matière d?innovation et de recherche et développement, on pourrait même imaginer que « Lamp'éco » assure l?ensemble de l?éclairage public d?une ville », explique l'une des membres de l'équipe lauréate.
« Avec un travail conséquent en matière d?innovation et de recherche et développement, on pourrait même imaginer que « Lamp'éco » assure l?ensemble de l?éclairage public d?une ville », explique l'une des membres de l'équipe lauréate.

48 heures pour générer une idée, la matérialiser, la défendre et la présenter devant un parterre de personnalités. Lors du Forum ÉcoRévolutions, trois groupes d'étudiants devaient définir et présenter ce mardi après-midi une idée novatrice (marketing, social ou business plan). Au sein des groupes de six, des étudiants d'univers divers venus de l'École nationale supérieure de Nancy côtoient des étudiants de l'ICN Business School (école supérieure de commerce) et de l'école des Mines, trois structures réunies au sein de l'Artem (1).

La nature au coeur du projet

Dans ce bouillonnement d'idée, l'équipe Jogtech ? formée par Alexandre, Ophélie, Carla, Alice, Anouk, Romain, Julien ? a été distinguée avec sa « Lamp'éco ». Le principe : grâce à la photosynthèse, un cactus alimente une pile à combustible reliée à un lampadaire. « Nous souhaitions que la nature ne soit pas seulement cantonnée à un rôle décoratif mais qu'elle soit partie prenante de la technologie », explique Alexandre. « Leur idée d'origine, c'était de produire de l'énergie avec des plantes », ajoute Laure Morel, professeur à l'ENSGSI (2) et directrice du laboratoire Erpi (3).

« Ils ont un temps pensé utiliser des algues, poursuit Laure Morel, sauf que cela est très coûteux et contraignant puisqu'il en faut une grande quantité afin de produire de l'énergie. » Après plusieurs heures de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant