Fortes tensions sur le marché du sucre

le
0
Les prix sont proches de leur plus haut depuis 30 ans, en raison de mauvaises récoltes en Inde et au Brésil. La spéculation bat son plein. Certains pays d'Asie craignent la pénurie.

Des risques de «pénuries mondiales» sont à nouveau à craindre, affirme le directeur général de Sucres et Denrées, Samy Demal. «Des pays comme l'Iran, l'Irak ou le Pakistan ont déjà frôlé la pénurie, en avril dernier, car ils n'avaient pas assez de stocks pour faire face à leur consommation intérieure», ajoute le responsable du leader mondial du négoce de sucre. Pour éviter le pire, le Brésil, premier producteur et premier exportateur mondial de sucre, a du prélever des capacités supplémentaires. Le calme est revenu mais pour quelques mois seulement.

Les prix se sont à nouveau emballés mardi portés par des achats spéculatifs mais aussi des risques de rétrécissement de l'offre. Les cours du sucre sont montés à 750 dollars la tonne à Londres, et 30,30 cents la livre, à New York, leurs niveaux les plus élevés depuis début février. Selon les analystes, ils devraient même battre prochainement leur record atteint il y a 30 ans. Un signe ne trompe pas: les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant