Fortes perturbations sur le TER PACA après une agression

le
0

MARSEILLE (Reuters) - Le trafic TER était très fortement perturbé lundi en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) après l'agression d'un contrôleur, la deuxième en deux jours dans une gare du nord de l'agglomération marseillaise, a-t-on appris auprès de la direction régionale de la SNCF.

Les agents de la SNCF ont exercé leur droit de retrait après la violente agression dont a été victime un contrôleur qui venait de prendre son service en gare de Saint-Antoine, dans les quartiers nord de la ville.

"Nous enregistrons de très grosses perturbations dans la circulation des TER en PACA où plusieurs trains sont supprimés", a dit à Reuters une porte-parole de la SNCF.

"On essaie dans l'urgence de constituer des convois pour permettre aux gens de pouvoir rentrer chez eux après le travail", précise-t-elle.

En moyenne, un train par heure et par axe était en circulation à l'heure de la sortie des bureaux, soit entre 20 et 30% du trafic habituel.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agent SNCF a été frappé par plusieurs individus qui l'ont fait basculer du quai sur la voie.

Le 19 janvier, une contrôleuse de la SNCF avait également été agressée dans cette même gare de Saint-Antoine.

Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant