Forte progression des marchés à l'ouverture en Europe

le
6
LES MARCHÉS EUROPÉENS OUVRENT EN FORTE PROGRESSION
LES MARCHÉS EUROPÉENS OUVRENT EN FORTE PROGRESSION

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en forte progression lundi, prolongeant leur rebond de vendredi, et la livre sterling se reprend elle aussi, dans des marchés ragaillardis par les sondages publiés pendant le week-end montrant que le camp pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne regagne du terrain.

Trois sondages ont montré que le camp du "Remain" reprenait des couleurs mais l'incertitude reste totale sur l'issue du référendum de jeudi.

À Paris, l'indice CAC 40 prenait 2,83% à 4.312,33 points vers 09h30. À Francfort, le Dax gagnait 2,95% et à Londres, le FTSE 2,40%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 2,93% et le FTSEurofirst 300 de 2,89%.

Wall Street a fini en baisse vendredi, sous le coup d'une chute d'Apple, mais la suspension en fin de semaine de la campagne pour le référendum après le meurtre de la députée travailliste pro-UE Jo Cox avait déjà commencé à allégé la pression baissière sur les actions, en Europe et aux Etats-Unis.

Le regain d'appétit pour le risque au vu des derniers sondages à l'approche du référendum britannique profite surtout aux valeurs cycliques et financières.

L'indice des valeurs bancaires fait un bond en avant de 4,4%, plus forte hausse sectorielle en Europe, suivi par les indices des assureurs (+3,67%) et de l'automobile (+3,61%).

A Paris, BNP Paribas prend 4,84%, Crédit agricole 4,54%, Axa 4,65% et PSA 4,15%.

UniCredit progresse de 5,8% à Milan. Selon le journal Il Fatto Quotidiano, Corrado Passera, ancien ministre de l'Industrie, va être désigné administrateur délégué de la banque italienne en remplacement de Federico Ghizzoni.

L'éditeur de jeux vidéo Ubisoft gagne 4,1% à Paris. Vivendi a annoncé vendredi avoir poursuivi sa montée dans le capital du groupe en dépit de l'opposition de la famille fondatrice Guillemot.

Sur le marché des changes, la livre prolonge sa reprise entamée jeudi et prend 1,4% face au dollar, à 1,4560, après avoir atteint un pic de 1,4625. Face au yen, elle gagne plus de 2% face au yen à 152,42 après un pic de 152,94.

L'euro reprend également du terrain, en hausse de 0,63% face au dollar, à 1,1348, et face au yen, à 118,72 en début de matinée.

Le pétrole prolonge son rebond, soutenu par le repli du dollar et le retour de l'appétit pour le risque. Le baril de Brent de la mer du Nord se traite tout près des 50 dollars, en hausse de 1,6%.L'écart qui s'était creusé entre les rendements des dettes souveraines de la zone euro s'est rétréci. Les rendements des obligations allemandes, les mieux notées de la zone, sont remontés, le 10 ans étant à son plus haut niveau en dix jours, tandis que les rendements des pays du sud de l'Europe se sont détendus à la faveur d'un courant d'achats sur ces titres, jugés plus risqués.

L'or, qui comme les Bunds et le yen avait bénéficié d'achats refuges la semaine dernière, retombe de 1%.

La semaine sera marquée, outre le référendum britannique jeudi, par la décision de la cour constitutionnelle allemande mardi sur le programme d'"opérations monétaires sur titres" (OMT) de la Banque centrale européenne, l'un des mécanismes d'urgence nés de la crise financière, et, aux Etats-Unis, par une audition de la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, au Congrès mardi et mercredi.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 il y a 6 mois

    Le virtuel a pris le pouvoir et il y en a encore qui tentent d ' expliquer leurs graphiques : bravo messieurs, continuez à prendre les gens pour des c...!

  • monjohn il y a 6 mois

    À lirehttp://www.levif.be/actualite/international/c-est-le-moment-de-re-lire-yanis-varoufakis/article-normal-513965.html

  • monjohn il y a 6 mois

    Il faut bien sauver le soldat CAC hein HAL. On se rejoue l'Odyssée de l'espace version algo...

  • tchazard il y a 6 mois

    en fait tout le monde est content que cox soit morte dans le camp du remain . ça se fête

  • faites_c il y a 6 mois

    C'est de pire en pire! La bourse ne suit plus les évolutions des économies et des sociétés mais les pronostics de bookmaker sur un évènement dont l'importance a été largement surévaluée par des politiques qui veulent continuer à profiter de la bonne soupe européenne (et oui, il faut le dire un technocrate européen ou un député européen est payé entre 30 et 70% de plus que son collègue qui occupe la même fonction au niveau national!).

  • M7934626 il y a 6 mois

    Encore un billet GROTESQUE, tournant les phrases pour faire coller les news à l'évolution du cours.... du n'importe quoi bien payé cette profession !