Forte mobilisation au Caire contre les militaires

le
0
Plus de 50.000 Egyptiens se sont réunis vendredi sur la place Tahrir, au Caire, pour exiger que les militaires transfèrent rapidement le pouvoir.

«Protéger la démocratie et le transfert du pouvoir». Tel était le thème de la manifestation organisée vendredi par une quarantaine d'associations et partis politiques. A quelques jours des élections législatives du 28 novembre, l'appel a été entendu par les Egyptiens. Ils étaient au moins 50.000, peut-être plus, venus de tout le pays, à manifester sur la place Tahrir, au Caire.

La place Tahrir, où ont afflué plus de 50.000 manifestants
La place Tahrir, où ont afflué plus de 50.000 manifestants Crédits photo : Khalil Hamra/AP

Le rassemblement, démarré jeudi soir, tend à rappeler le soulèvement massif qui avait mené au renversement du président Hosni Moubarak. Issus de mouvements différents, notamment islamistes, les manifestants ont fait front commun pour s'opposer à un texte présenté au début du mois par le Conseil suprême des forces armées (CSFA), accordant à l'armé l'autorité exclusive de la gestion de ses affaires et de son budget.

L'armée toujours présente

Cette possibilité de voir l'armée s'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant