Forte hausse du nombre de réfugiés arrivant en Grèce - OIM

le
0

(Actualisé avec déclarations Guterres §3-6) GENEVE, 9 octobre (Reuters) - Le nombre de réfugiés arrivant sur les îles grecques a fortement augmenté au cours de la semaine écoulée, avec un rythme de 7.000 par jour contre 4.500 par jour fin septembre, a annoncé vendredi l'Office international pour les migrations (OIM). L'OIM estime que cette augmentation pourrait être liée à la perspective de voir les conditions météorologiques se détériorer à l'approche de l'hiver, ce qui rendra la traversée de la mer Méditerranée au départ de la Turquie encore plus périlleuse. Le Haut-Commissaire des Nations unies aux réfugiés, Antonio Guterres, a appelé les Européens à mettre rapidement en place un système efficace, affirmant que l'arrivée de l'hiver risquait d'augmenter le nombre de victimes lors des traversées. "C'est une situation chaotique qui accentue les tensions entre les pays et qui, dans le même temps, est effroyable pour les gens", a commenté Guterres devant la presse. "Les conditions météorologiques qui existent dans les Balkans peuvent virer à la tragédie à tout moment. Il n'existe pas de réponse simple à cela sinon celle d'un mécanisme pour contrôler les choses dès le point de départ", a ajouté le Haut-Commissaire qui rencontrera le Premier ministre grec Alexis Tsipras lundi. Il se rendra samedi sur l'île de Lesbos, où la situation humanitaire est particulièrement critique. L'île est le principal point d'entrée pour la majeure partie des quelque 428.000 migrants qui ont franchi la Méditerranée à partir des côtes turques cette année. A Ankara, le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Tanju Bilgic, a dit de son côté craindre un nouvel afflux massif de réfugiés syriens en Turquie en raison des frappes aériennes russes en Syrie. La Turquie, qui héberge déjà plus de deux millions de réfugiés, est en discussion avec l'Union européenne pour contrôler le flux de migrants. (Stephanie Nebehay, avec Tulay Karadeniz à Ankara; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant