Forte hausse du chômage en mai, la 13e consécutive

le
3
Forte hausse du chômage en mai, la 13e consécutive
Forte hausse du chômage en mai, la 13e consécutive

PARIS (Reuters) - Le chômage a fortement augmenté en mai en France, poursuivant sa hausse pour le treizième mois consécutif, ont annoncé mardi le ministère du Travail et Pôle emploi.

La dégradation a particulièrement touché les personnes les plus âgées et les plus jeunes, ainsi que les chômeurs de longue durée.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 33.300 (+1,2%) en France métropolitaine par rapport à avril pour s'établir à 2.922.100.

Ce total est le plus élevé depuis août 1999, et le nombre de nouveaux demandeurs d'emploi en mai est le plus important des treize derniers mois consécutifs de hausse. Sur un an, la progression en catégorie A est de 8,0%.

Face à cette "tendance très négative", le ministère du Travail a rappelé qu'il comptait mobiliser 80.000 emplois aidés supplémentaires d'ici la fin de l'année et accroître les moyens de Pôle emploi.

"L'emploi sera au rang des priorités dans la préparation du budget 2013 et dans l'action gouvernementale: les moyens de fonctionnement et d'intervention du service public de l'emploi seront préservés pour maintenir l'effort en faveur de la lutte contre le chômage", poursuit-il dans un communiqué.

L'EMPLOI AU COEUR DE LA CONFÉRENCE SOCIALE

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,7% en mai, soit 28.600 personnes de plus, pour atteindre 4.347.100 (+6,4% sur un an).

Ce nombre est le plus élevé des statistiques fournies par le ministère, qui remontent à janvier 1996.

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C est de 4.621.000.

Après une dégradation pour les travailleurs âgés de plus de 50 ans en avril, ces derniers ont de nouveau été touchés en mai, ainsi que les jeunes.

Le nombre de personnes âgées de plus de 50 ans a progressé de 1,6% en catégorie A (+16,1% sur un an) et de 1,2% en A, B, C (+14,4% sur un an). Le nombre de personnes âgées de moins de 25 ans a augmenté de 1,7% en catégorie A (+6,3% sur un an) et de 0,9% en A, B, C (+4,7% sur un an).

La dégradation a aussi particulièrement touché les chômeurs de longue durée (ceux qui sont inscrits depuis un an ou plus), avec une hausse de 1,2% en catégories A, B et C (+8,5% sur un an).

La CFDT estime que "l'emploi doit être la priorité d'action du gouvernement et des partenaires sociaux", notamment lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet.

Le syndicat souhaite dans un communiqué "un plan national d'urgence de formation des demandeurs d'emploi, le développement du contrat de sécurisation professionnelle expérimental lancé en février, le renforcement du chômage partiel, le renforcement des moyens de Pôle emploi à hauteur de 4.000 à 5.000 salariés supplémentaires".

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rob.loup le mardi 26 juin 2012 à 19:40

    Aux critiqueurs ,créez votre boîte après nous pourrons en discuter ,mais vous avez Zorro au gouvernement qui va réindustrialiser la France

  • RaDiuM69 le mardi 26 juin 2012 à 18:54

    merci les banques merci sarko merci les us merci !comme souvent les profits vont dans peu de poche et la majorité payent ...Dans quel beau monde nous vivons !

  • M3101717 le mardi 26 juin 2012 à 18:54

    Malgré la politique ambitieuse de Monsieur Sarkozy et de son Clan ?