Forte hausse des violences d'extrême droite en 2015 en Allemagne

le
0
    BERLIN, 23 mai (Reuters) - L'Allemagne a enregistré l'an 
dernier une hausse record des actes de violence commis par les 
groupes d'extrême droite, en particulier les attaques contre les 
centres d'accueil de réfugiés qui ont été multipliées par cinq, 
a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur. 
    Présentant le rapport annuel sur la criminalité, Thomas de 
Maizière a indiqué qu'il y avait eu 23.000 actes de violence à 
motivation politique commis par l'extrême droite en 2015, soit 
une hausse de 35% par rapport à l'année précédente. Il s'agit du 
chiffre le plus élevé depuis que cette statistique a été créée 
en 2001. 
    "La forte hausse des crimes à motivation politique sont le 
signe d'une évolution dangereuse de notre société", a déclaré le 
ministre de l'Intérieur. 
    "Nous constatons une disposition croissante et de plus en 
plus forte des extrémistes de droite comme de gauche à recourir 
à la violence", a-t-il ajouté. 
    Les actes de violence des groupes d'extrême gauche ont aussi 
augmenté de 35% l'an dernier, mais ils restent moins nombreux. 
    En tout, l'Allemagne a comptabilisé 39.000 crimes à 
motivation politique en 2015, soit une hausse de 19%. 
    Il y a eu 1.031 attaques contre des centres de réfugiés, 
contre 199 en 2014, et la tendance s'est encore accentuée depuis 
le début de cette année, avec 347 attaques rien qu'au premier 
trimestre, a indiqué Thomas de Maizière. 
    L'Allemagne est le pays qui a accueilli le plus grand nombre 
des quelque un million de réfugiés et migrants qui sont arrivés 
en Europe l'an dernier, la plupart en provenance des pays en 
guerre du Proche-Orient. 
    Les violences à caractère antisémite ont en revanche diminué 
de 14% en 2015, selon les chiffres du ministère. 
     
 
 (Michael Nienaber; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant