Forte hausse des arrivées de migrants sur les îles grecques

le
2
    ATHENES, 30 août (Reuters) - Plus de 460 migrants et 
réfugiés sont arrivés lundi et mardi sur plusieurs îles grecques 
après avoir quitté la Turquie, un nombre sans précédent depuis 
plusieurs semaines, malgré l'accord conclu entre Ankara et 
Bruxelles qui devait permettre de couper cette route. 
    Les autorités grecques ont enregistré 462 nouvelles entrées 
entre lundi et mardi contre 129 le jour précédent. La plupart 
des migrants sont arrivés sur les îles de Lesbos et Kos, en mer 
Egée. 
    Ces chiffres sont cependant bien inférieurs à ceux des 
migrants qui tentent de gagner l'Italie depuis l'Afrique et à 
ceux qu'enregistrait la Grèce l'été dernier. Quelque 6.500 
candidats à l'exil ont été secourus lundi au large des côtes 
libyennes. 
    Ils témoignent toutefois de la persistance du flux 
migratoire en provenance de Turquie cinq mois après l'accord 
conclu entre les Européens et les Turcs. Ce texte prévoit qu'à 
compter du 20 mars dernier les migrants et réfugiés entrant en 
Grèce sans disposer de papiers soient expulsés vers la Turquie à 
moins qu'ils ne déposent une demande d'asile et que cette 
dernière soit acceptée. 
    Pour l'heure, 482 personnes ont été reconduite en Turquie. 
Aucune n'avait déposé de demande d'asile. 
 
 (Karolina Tagaris,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bobded il y a 6 mois

    la Turquie ouvre les vannes

  • M940878 il y a 6 mois

    déjà plus d'1,3 millions de migrants , Daesh ne compte pas plus de 30000 combattants , que des lâches ces migrants et tous en âge de combattre pour leurs pays ! mais non ils préfèrent les aides des occidentaux