Forte décollecte nette des fonds coordonnés en mars

le
0
(NEWSManagers.com) - Au mois de mars, la volatilité des marchés financiers, liée aux incertitudes entourant l'impact des catastrophes au Japon et aux turbulences du " printemps arabe" , a provoqué un mouvement puissant de rachats qui s'est traduit par une décollecte nette de 9,4 milliards d'euros alors que le mois de février avait donné lieu à une collecte nette de plus de près de 27 milliards d'euros, selon les dernières statistiques communiquées par l'Association européenne de la gestion d'actifs ( Efama).
Les fonds Ucits long terme (c'est-à-dire hors fonds monétaires) ont subi une décollecte nette de 3,4 milliards d'euros, la première observée depuis mai 2010, à comparer à une collecte de 19,2 milliards d'euros en février.

Les fonds actions ont enregistré une décollecte nette de près de 11 milliards d'euros après une collecte nette de 3,7 milliards en février, les fonds obligataire subissant des rachats de 300 millions d'euros après plus de 4 milliards d'euros de souscriptions en février. Seuls les fonds diversifiés ont résisté à la tendance générale, avec une collecte nette de 6,6 milliards d'euros contre 8,8 milliards un mois plus tôt.

Les fonds monétaires, qui avaient drainé 7,6 milliards d'euros en février, ont subi en mars une décollecte nette de 6 milliards d'euros, peut-être liée aussi aux rachats de fin de trimestre.

La collecte nette des fonds non coordonnés s'est replié à 7,3 milliards d'euros en mars contre 9,3 milliards d'euros précédemment, en raison principalement de la moindre collecte des fonds dédiés (6,6 milliards d'euros en mars contre 8,6 milliards d'euros en février).

A fin mars, les encours des fonds Ucits s'inscrivaient à 5.838 milliards d'euros, en recul de 1,4% par rapport à février. L'encours des fonds non coordonnés affichait de son côté un reflux de 0,3% à 1.956 milliards d'euros.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant