Forte chute des exportation japonaises en juillet

le
0
    TOKYO, 18 août (Reuters) - Les exportations japonaises ont 
chuté en juillet à un rythme inédit depuis la crise financière 
de 2008, le yen fort et la faiblesse des économies extérieures 
pesant sur les livraisons, montrent les statistiques publiées 
jeudi par le ministère des Finances. 
    Les exportations japonaises ont reculé de 14.0% en juillet 
par rapport au même mois de 2015, conformément aux attentes des 
économistes interrogés par Reuters, ce qui représente un déclin 
sans précédent depuis octobre 2009. 
    Des économistes préviennent que la faiblesse des 
exportations pourrait perdurer, l'incertitude sur les marchés 
mondiaux ne montrant aucun signe de recul, ce qui pourrait 
mettre à mal les efforts de relance du gouvernement japonais. 
    Les importations ont reculé de leur côté de 24,7%, quand les 
économistes anticipaient une baisse de 20,6%. 
    La balance commerciale enregistre en juillet un excédent de 
513,5 milliards de yen (4,55 milliards d'euros), quand les 
économistes prévoyaient un excédent de 283,7 milliards de yen. 
    La baisse des exportations est liée à de moindres exports de 
véhicules à destination des Etats-Unis, ainsi que de moindres 
livraisons de bateaux en Amérique centrale et une baisse des 
exportations d'acier vers l'Italie, montrent les statistiques. 
    Les exportations à destination de la Chine, le premier 
partenaire commercial du Japon, ont chuté de 12,7% sur un an en 
juillet, poursuivant la baisse de 10% constatée en juin. 
    Les exportations vers les Etats-Unis ont elles baissé de 
11,8% en juillet par rapport à la même période en 2015. En juin, 
ce déclin était de 6,5%. 
     
    Tableaux détaillés sur le site du ministère des Finances 
japonais: 
    http://www.customs.go.jp/toukei/info/index_e.htm 
 
 (Stanley White, Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant