Fort rebond de la gestion de fortune d'UBS au premier trimestre

le
0
(NEWSManagers.com) - UBS annonce pour le premier trimestre 2012 avoir dégagé un bénéfice avant impôts ajusté de 2,2 milliards de francs avec une " amélioration du bénéfice dans toutes les divisions" , selon un communiqué publié début mai. Le bénéfice net s' inscrit à 827 millions de francs contre 1,8 milliard de francs un an plus tôt. La performance est toutefois en nette amélioration par rapport au dernier trimestre de 2011, qui affichait un bénéfice de 319 millions. La collecte nette dans les activités de gestion fortune a été de 11,3 milliards de francs. Les actifs sous gestion s' inscrivaient au 31 mars à 2115 milliards de francs suisses contre 2088 milliards de francs à fin décembre 2011. Dans le pôle Wealth Management, qui a dégagé un résultat en hausse de 70% à 803 millions de francs, la collecte nette a plus que doublé pour s'établir à 6,7 milliards de francs " grâce à d'importantes entrées de fonds en Asie-Pacifique, sur les marchés émergents et en Suisse, ainsi qu'à l'échelle internationale en provenance des clients très haut de gamme" , indique la banque. Les actifs investis totalisaient 772 milliards de francs au 31 mars 2012, en progression de 22 milliards de francs par rapport au 31 décembre 2011 en raison de la collecte nette et de la hausse des marchés boursiers. La division Wealth Management Americas affiche un résultat avant impôts record de 209 millions de dollars, en progression de 34% par rapport au trimestre précédent. La collecte nette a plus que doublé durant le trimestre à 4,6 milliards de francs. Le résultat avant impôts de Global Asset Management au premier trimestre 2012 s' est élevé à 156 millions de CHF, contre 118 millions de CHF au quatrième trimestre 2011. Si l' on exclut les flux en rapport avec les placements monétaires, les sorties nettes de fonds de parties tierces se sont chiffrées à 2,9 milliards de francs, contre des entrées de fonds de 0,3 milliard de francs au trimestre précédent, un grand nombre de clients institutionnels ayant réduit ou résilié leurs mandats dans le cadre d' un réalignement de portefeuille. En excluant le flux en rapport avec les placements monétaires, les afflux d'argent frais de clients des activités de gestion de fortune sont ressortis à 0,3 milliard de francs contre des sorties de 0,8 milliard de francs au quatrième trimestre.

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant