"Fort possible" que des troupes au sol soient nécessaires au Yémen-ministre

le
0

CHARM EL CHEIKH, Egypte, 28 mars (Reuters) - Des forces du monde arabe seront probablement nécessaires au sol lors de la prochaine phase des opérations qui sont en cours sous la conduite des Saoudiens contre les miliciens chiites Houthis au Yémen, a déclaré samedi le chef de la diplomatie yéménite, Riyad Yassine. Prié lors du sommet de la Ligue arabe à Charm el Cheikh, en Egypte, de dire si à son avis il faudra déployer des troupes terrestres, il a répondu aux journalistes: "C'est possible. Très possible". Une coalition de pays arabes a lancé jeudi matin des opérations aériennes contre les miliciens Houthis, soutenus par l'Iran, qui ont pris le contrôle de la capitale Sanaa en septembre et menacent désormais de marcher sur Aden, la grande ville portuaire du Sud. Le chef de la diplomatie yéménite a ajouté que le président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui jusqu'en milieu de semaine se trouvait à Aden avant de gagner Charm el Cheikh, resterait dans une capitale du monde arabe jusqu'à ce que les conditions soient remplies pour son retour au pays. Après le sommet de la Ligue arabe, Hadi a décollé samedi à destination de Ryad, la capitale saoudienne, en compagnie du roi Salman d'Arabie. (Yara Bayoumy et Mahmoud Mourad; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant