Fort Chievo

le
0
Fort Chievo
Fort Chievo

Voilà treize ans que les ultras du Chievo ont établi leurs quartiers généraux dans cet ancien fort autrichien. Un siège original pour les North Side 1994 qui correspond finalement à leurs idéaux qui diffèrent de ceux de leurs homologues.

C'est l'un des symboles du quartier, et il porte d'ailleurs son nom. Le Forte Chievo a été construit entre 1850 et 1852 lorsque l'empire austro-hongrois dominait encore cette partie de l'Italie. Finalement peu utilisé, il a ensuite été occupé par l'armée italienne jusque dans les années 40. À l'abandon, mais encore très bien conservé, la commune a décidé de le louer aux associations locales afin qu'elles y installent leur siège. En 2002, les North Side ont donc tout défriché, nettoyé et rafistolé, y installant eau et électricité, tables, bar, télé et même cuisine en extérieur. C'est ici que les ultras du Chievo se retrouvent pour déguster quelques bières et se remémorer leurs bons moments, avec un mot d'ordre : "Pas d'affrontements ni de politique, on est là pour s'amuser." Ce n'est d'ailleurs pas pour rien s'ils reçoivent régulièrement le Trophée Gaetano Scirea récompensant les supporters les plus fair-play d'Italie.


"Ceux de l'écluse"


"Je suis un des membres fondateurs, j'avais onze ans à l'époque, c'était en 1994 après la première montée en Serie B", raconte Mirko, lunettes de soleil visées sur le nez et bière Moretti en main. "Je suis tombé amoureux du Chievo lors d'un match de Serie C contre Pescara que j'étais venu voir avec des copains. À l'époque, il y avait à peine 10 mecs qui chantaient. Ma mère, elle, était ultra du Hellas et a même écopé de plusieurs IDS." Un vrai pionnier donc. Accompagné de ses comparses Cristiano, Manuel et Gigi, il fait la visite des lieux dont la fraîcheur contraste avec les 35 degrés en extérieur. Écharpes, drapeaux et photos souvenirs tapissent les murailles. Le personnage Marvin des Looney Tunes n'est pas un symbole choisi par hasard, "parce que nous sommes des martiens comme lui !" Et il ne s'agit pas là d'une exagération. Jusqu'à il y a 30 ans, le Chievo était une commune à part entière de 1500 habitants, puis le Borgo Nuovo a été construit et la jonction a été faite avec la ville de Vérone. Régulièrement, l'inscription "frazione di Verona" est barrée sur le panneau à…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant