Formule E : la victoire pour Buemi, la malchance pour Vergne !

le
0
La joie de Buemi avec Jean-Paul Driot, qui dirige l'écurie e-dams, sur le podium de la troisième manche de Formule E à Punta del Este.
La joie de Buemi avec Jean-Paul Driot, qui dirige l'écurie e-dams, sur le podium de la troisième manche de Formule E à Punta del Este.

Le premier ePrix d'Amérique latine a eu lieu ce dimanche à Punta del Este, en Uruguay. Buemi a devancé les Brésiliens Nelson Piquet Jr (China Racing) et Lucas di Grassi (Audi Sport ABT), toujours en tête du championnat avec 58 points, soit 18 de plus que le vainqueur du jour et que le Britannique Sam Bird (Virgin Racing). "Ce sera une longue saison, mais c'est très bien d'avoir marqué plus de points que Di Grassi. Nous allons dans la bonne direction et je suis très content", a déclaré Buemi en conférence de presse après sa victoire. Son coéquipier, le Français Nicolas Prost, termine septième et pointe à la quatrième place du général. Ce ePrix, une première en Amérique latine, après les manches de Pékin (Chine) en septembre et de Putrajaya (Malaisie) fin novembre, a été marquée par une quadruple apparition de la voiture de sécurité.Jean-Éric Vergne, ex-pilote de F1, découvrait la discipline, lui qui effectue une pige pour l'écurie américaine Andretti. Et le Français s'est révélé être l'un des animateurs majeures de ce ePrix. D'ailleurs, c'est lui qui avait signé la pole position. Au départ de la course, Nelson Piquet parvient à le dépasser dès la première chicane. Menaçant derrière le Brésilien, il parvient à passer devant et à creuser l'écart. Dépassé par Buemi en fin de course, il est contraint à l'abandon dans le dernier tour à cause de souci mécanique. Jean-Éric Vergne a démontré sa rapide capacité d'adaptation...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant