Formule E : "Il reste encore beaucoup à inventer"

le
0
Cette saison, nous voulons signer de nouveaux podiums et faire de nouveaux coups d?éclat, assure Xavier Mestelan-Pinon, à la tête de DS Performance.
Cette saison, nous voulons signer de nouveaux podiums et faire de nouveaux coups d?éclat, assure Xavier Mestelan-Pinon, à la tête de DS Performance.

DS, la petite qui monte ! Alors que le modèle connu de tous les Français s'est émancipé et est devenu une marque (lire notre article), DS s'est lancé cette saison dans la Formule E, le championnat de monoplaces 100 % électrique. Pour cela, la firme tricolore s'est associée à Virgin Racing, une écurie britannique. À Satory, les équipes de DS Performance sont chargées du propulseur (moteur, suspension, transmission), un élément essentiel pour assurer les performances des monoplaces.

En effet, les développements désormais autorisés sur cette partie de la voiture permettront à un constructeur de se distinguer et de nourrir la recherche-développement. Et les résultats ne se sont pas fait attendre : lors de la dernière manche, à Buenos Aires, l'écurie a brillé en remportant la pole position et la course avec son pilote anglais Sam Bird. Avant de s'attaquer à la cinquième manche de la saison, Xavier Mestelan-Pinon, directeur de DS Performance, se confie avec enthousiasme au Point.fr.

Le Point.fr : Lors de la dernière manche à Buenos Aires, l'écurie DS Virgin Racing a remporté sa première course. Qu'avez-vous ressenti ?

Xavier Mestelan-Pinon : Cela a vraiment été une immense satisfaction, d'autant qu'on a gagné à la régulière. Nous avons fait la pole position et nous avons remporté la course : nous étions juste plus rapides que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant