Formule E - ePrix de Hong Kong : Sebastien Buemi remporte la première course de la saison

le
0
Formule E - ePrix de Hong Kong : Sebastien Buemi remporte la première course de la saison
Formule E - ePrix de Hong Kong : Sebastien Buemi remporte la première course de la saison

Sebastien Buemi (Renault e.dams) a commencé la saison comme il l’avait terminée en remportant dimanche le ePrix de Hongkong. Le Suisse, tenant du titre, devance le Brésilien Lucas di Grassi (ABT Schaeffer Audi Sport) et l’Allemand Nick Heidfeld (Mahindra Racing). Nicolas Prost (Renault e.dams), premier Français, termine quatrième.

Sebastien Buemi (Renault e.dams) annonce la couleur d’entrée. La saison de Formule E a débuté comme elle s’était terminée avec, dimanche, la victoire du champion du monde en titre dès le ePrix de Hong Kong. « On commence bien la saison », se réjouissait le Suisse après avoir remporté le septième ePrix de sa carrière en dépit de qualifications très décevantes pour lui dans la matinée (cinquième temps seulement). L’homme aux records (plus grand nombre de victoires, de pole-positions, de meilleurs tours en course, de points marqués, de courses menées et de nombre de tours couverts en tête) devance le deuxième de la course, Lucas Di Grassi (ABT Schaeffer Audi Sport), de plus de deux secondes. Le Brésilien, parti en 19eme position, est l'auteur de l'exploit du jour en remontant tous ses concurrents un par un pour terminer derrière le vainqueur du jour. Il faut dire que Di Grassi, qui peut remercier au passage la voiture de sécurité, n’est pas n’importe qui, puisque c’est lui qui avait terminé deuxième du classement des pilotes derrière Buemi la saison dernière.

Jour de gloire pour les Prost

Sur la dernière marche du podium, on retrouve l’Allemand Nick Heidfeld (Mahindra), passé en endurance en 2012 après douze années en F1. Quadruple champion du monde, Alain Prost est l’une des légendes de la F1. Mais aujourd’hui le consultant du groupe Canal+ est aussi le co-propriétaire de l’écurie Renault e.dams chère à Sebastien Buemi, mais aussi à Nicolas Prost, son fils de 35ans, qui termine au pied du podium cette première course de la saison. Dimanche de rêve donc pour les Prost, dont l’écurie n’avait jamais réussi un pareil résultat cumulé. Cet ePrix inaugural n’a en revanche pas été une réussite pour Jean-Eric Vergne (Techeetah), seulement 17eme à l’arrivée, ni pour Loïc Duval (Faraday Future Dragon Racing), qui termine en 14eme position. Stéphane Sarrazin (Venturi), sixième du classement final la saison dernière, doit lui se contenter de la 10eme place. Mais elle lui permet d’entrer dans les points. Ce dont ne peut pas se vanter Nelson Piquet Jr, sacré champion du monde il y a deux ans mais seulement onzième dimanche. A l’époque, le Brésilien avait devancé Sebastien Buemi pour un point. Mais depuis, le patron, c’est le Suisse. Et il l’a encore confirmé à Hong Kong.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant