Formule E : en Malaisie, Bird s'impose, Prost au pied du podium !

le
0
Remporté par Sam Bird, le deuxième ePrix de l'histoire a été marqué par de nombreux incidents en course.
Remporté par Sam Bird, le deuxième ePrix de l'histoire a été marqué par de nombreux incidents en course.

Le Britannique Sam Bird (Virgin), ex-pilote d'essai Mercedes-AMG en Formule 1, s'est imposé ce samedi devant le Brésilien Lucas Di Grassi (Abt) et le Suisse Sébastien Buemi (e-dams). "Ce circuit était très exigeant. Je suis sûr qu'il y aura d'autres podiums si nous continuons à progresser", a réagi Bird après avoir reçu le trophée du vainqueur. Di Grassi prend la tête du championnat, car il avait gagné à Pékin, en septembre, à la suite du déclassement de Nicolas Prost (e-dams). Le même Prost, fils de l'ancien quadruple champion du monde de F1, a signé la pole position samedi matin à Putrajaya, mais devait purger une pénalité de dix places pour son accrochage à Pékin avec Nick Heidfeld (Venturi), au dernier tour, alors qu'il était en tête.

Des incidents spectaculaires

Parti 11e sur la grille, Prost a terminé 4e, au pied du podium, mais deux autres pilotes ont fait mieux, Di Grassi et Buemi, les deux pilotes d'endurance (chez Audi et Toyota), partis respectivement 18e et 19e sur la grille après des essais complètement ratés. Ils ont terminé 2e et 3e, mais à bonne distance de Bird, auteur d'une course impeccable de bout en bout. Plusieurs incidents spectaculaires ont émaillé cette course organisée sur un tracé de 2,5 km dans les rues de Putrajaya, la ville où est installé le gouvernement malaisien, notamment une grosse touchette de la Britannique Katherine Legge (Amlin Aguri) en début de course, puis un accrochage entre Heidfeld et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant