Formule E : après e.dams d'Alain Prost, Super Aguri, la nouvelle écurie

le
0
Super Aguri fera partie des dix écuries de ce nouveau championnat du monde, 100% électrique.
Super Aguri fera partie des dix écuries de ce nouveau championnat du monde, 100% électrique.

Super Aguri avait quitté la F1 courant 2008 après avoir marqué quatre points en 39 GP depuis 2006. Elle rejoint cinq écuries déjà inscrites dont une française, baptisée e.dams et filiale de DAMS, avec le parrainage d'Alain Prost, le quadruple champion du monde de F1. Les quatre autres sont deux écuries américaines d'Indycar, Dragon Racing et Andretti Autosport, une chinoise, China Racing, et une britannique, Drayson Racing, déjà vue en endurance. L'écurie "Super Aguri Formula E" (SAFE) sera basée à Tokyo, un marché important pour les voitures électriques. L'électrique en Formule E après 88 GP en Formule 1

"Aujourd'hui s'ouvre un nouveau chapitre pour la marque Super Aguri et je suis fier que notre équipe représente le Japon dans le premier championnat de Formule E", écrit Aguri Suzuki dans ce communiqué. Aguri Suzuki a disputé 88 GP de F1 entre 1988 et 1995, avec comme meilleur résultat une 3e place devant son public en 1990, sur le circuit de Suzuka, dans une Lola à moteur Lamborghini de l'écurie Larrousse. "Des courses zéro émission (de gaz carbonique) sont un concept progressif pour l'industrie du sport automobile et après 40 ans comme pilote et patron d'écurie, je pense que la Formule E sera un grand pas vers l'avenir", ajoute Suzuki.

Dix écuries et 20 pilotes de monoplaces identiques, capables de dépasser les 200 km/h, participeront au Championnat de Formule E, voulu par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant